Accueil | Actualités | Médias | Transparence pour les patrons de presse
Pub­lié le 20 juin 2013 | Éti­quettes :

Transparence pour les patrons de presse

On veut que les députés soient transparents ? Et bien, que les patrons de presse le soient aussi, du moins ceux qui bénéficient « de fonds ou subventions publiques de l’État ». C'est ce que demande, en substance, Jacques Myard, député UMP des Yvelines, dans un amendement au projet de loi sur la transparence de la vie publique.

Pour Jacques Myard, « il apparaît légitime de s’assurer de l’utilisation correcte des ressources publiques allouées à des organismes qui exercent une influence certaine sur l’opinion et la vie de nos concitoyens ».

Étonnamment, seuls Le Lab d'Europe 1 et Arrêt sur Image, ont publié cette information...

Source : Le Lab - crédit photo : montage Ojim (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux