Accueil | Actualités | Médias | Transparence pour les patrons de presse
Pub­lié le 20 juin 2013 | Éti­quettes :

Transparence pour les patrons de presse

On veut que les députés soient transparents ? Et bien, que les patrons de presse le soient aussi, du moins ceux qui bénéficient « de fonds ou subventions publiques de l’État ». C'est ce que demande, en substance, Jacques Myard, député UMP des Yvelines, dans un amendement au projet de loi sur la transparence de la vie publique.

Pour Jacques Myard, « il apparaît légitime de s’assurer de l’utilisation correcte des ressources publiques allouées à des organismes qui exercent une influence certaine sur l’opinion et la vie de nos concitoyens ».

Étonnamment, seuls Le Lab d'Europe 1 et Arrêt sur Image, ont publié cette information...

Source : Le Lab - crédit photo : montage Ojim (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This