Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Roumanoff virée d’Europe 1

3 juin 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Roumanoff virée d’Europe 1

Roumanoff virée d’Europe 1

3 juin 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Anne Roumanoff ne sera pas reconduite la saison prochaine sur Europe 1. La station a annoncé en effet qu’elle ne reconduirait pas l’émission « Samedi Roumanoff », qu’elle animait depuis 5 ans, ni le contrat de celle-ci, qui expire cet été.

En vis­ite à Nan­cy pour dédi­cac­er son dernier livre, Anne Roumanoff a déclaré qu’elle avait été « virée d’Europe 1 en qua­tre min­utes ! ». « Je ne com­prends pas pourquoi j’ai été ren­voyée. On fai­sait de bonnes audi­ences. J’ai fait pro­gress­er la case de 57% », a ajouté celle qui réu­nis­sait 1,3 mil­lion d’au­di­teurs chaque samedi.

« J’ai cru com­pren­dre que l’émission coû­tait trop cher. J’étais prête à pren­dre moins cher et je suis sûre que les chroniqueurs aus­si. Mais quand je l’ai pro­posé, je n’ai pas eu de réponse », a pré­cisé l’hu­moriste qui en appelle à ses fans : « Écoutez-nous encore jusqu’au 5 juillet. »

Si le lien n’est pas offi­cielle­ment établi, il est dif­fi­cile de ne pas voir dans ce licen­ciement l’épilogue de son sketch sur Chris­tiane Taubi­ra qui avait provo­qué un tol­lé au sein de la sphère médi­a­tique et avait vu fuser les accu­sa­tions de racisme. Le 27 avril, l’humoriste avait en effet imité la garde des sceaux en imi­tant l’accent « antil­lais » (madame Taubi­ra est orig­i­naire de Guyanne…) dans l’émission « Vive­ment dimanche », avant de s’excuser trois jours plus tard face au tollé.

En guise de vengeance à son évic­tion, Anne Roumanoff a décidé de s’en pren­dre… à Marine Le Pen ! « On va se lâch­er. Marine Le Pen va en pren­dre pour son grade ! », a‑t-elle prévenu, alors que la prési­dente du Front Nation­al n’est pour rien, de près ou de loin, dans son évic­tion d’Europe 1. Une manière de rétablir la bal­ance et de don­ner des gages de poli­tique­ment correct ?

Crédit pho­to : DR

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés