Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Recettes publicitaires des médias : la baisse continue mais s’atténue en 2014

6 avril 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Recettes publicitaires des médias : la baisse continue mais s’atténue en 2014

Recettes publicitaires des médias : la baisse continue mais s’atténue en 2014

6 avril 2015

Temps de lecture : 2 minutes

L’IREP (Institut de recherches et d’études publicitaire) a rendu ses chiffres concernant les recettes publicitaires des médias et les dépenses de communication des annonceurs. Les recettes continuent de baisser de 330 millions d’euros (2,5%) pour atteindre 13 milliards d’euros. Les deux années précédentes la baisse était de 500 millions d’euros par an.

Dans le détail, les recettes pub­lic­i­taires dans la presse con­tin­u­ent de baiss­er avec ‑8,7% en 2014 con­tre ‑8,4% en 2013 en général, ‑10,1% dans la presse quo­ti­di­enne nationale, ‑7,9% dans la presse quo­ti­di­enne régionale, ‑5% dans les heb­do­madaires régionaux, ‑8,7% dans la presse mag­a­zine, ‑7,8% dans la presse spé­cial­isée, ‑11,4% dans la presse gra­tu­ite dont plusieurs titres sont de plus en plus frag­ilisés, la pub­lic­ité étant le nerf de la guerre, et surtout ‑14,5% dans la presse gra­tu­ite d’in­for­ma­tion. La presse des col­lec­tiv­ités locale voit aus­si baiss­er ses recettes pub­lic­i­taires de 3%. Partout, la baisse est soutenue par l’ef­fon­drement con­tinu des petites annonces, anci­enne vache à lait des jour­naux qui est de plus en plus famélique : ‑9,9% dans les quo­ti­di­ens nationaux, ‑12,3% dans la presse régionale, ‑11,3% dans les heb­do­madaires régionaux, ‑8,9% dans les mag­a­zines et ‑9,2% pour les gratuits.

Dans d’autres médias les recettes bais­sent aus­si, notam­ment pour le ciné­ma (-9,6%), les annu­aires (-5,4% dont une chute de 17% pour les édi­tions papi­er), le cour­ri­er pub­lic­i­taire (-9,2%); la télévi­sion stagne (-0,1%) tan­dis que le mobile voit ses recettes pub aug­menter de 35% et l’af­fichage dig­i­tal de 20.8%.

Du côté des annon­ceurs l’ab­sence de reprise a douché les espoirs et les dépens­es de com’ ont bais­sé de 1,4% dans les grands médias et de 1,7% hors média. L’in­dus­trie dont les dépens­es de com­mu­ni­ca­tion bais­sent de 5,3% se détourne de la presse quo­ti­di­enne régionale (-20,4%) et d’in­ter­net (-20,9%) pour les foires (+2,5%) ain­si que l’événementiel (+4,5%). Les entre­pris­es du secteur des biens et de la con­som­ma­tion se détour­nent des mag­a­zines (-6,4%) et d’in­ter­net (-16,8%). On retrou­ve la même ten­dance dans la dis­tri­b­u­tion où la com dans la presse recule de 2,6%. Enfin les entre­pris­es du secteur des ser­vices lais­sent tomber les mail­ings (-12,3%) pour inter­net (+19,7%) et les pro­mo­tions (+4,5%).

Crédit pho­to : DR

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés