Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Recettes publicitaires des médias : la baisse continue mais s’atténue en 2014
Publié le 

6 avril 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Recettes publicitaires des médias : la baisse continue mais s’atténue en 2014

Recettes publicitaires des médias : la baisse continue mais s’atténue en 2014

L’IREP (Institut de recherches et d’études publicitaire) a rendu ses chiffres concernant les recettes publicitaires des médias et les dépenses de communication des annonceurs. Les recettes continuent de baisser de 330 millions d’euros (2,5%) pour atteindre 13 milliards d’euros. Les deux années précédentes la baisse était de 500 millions d’euros par an.

Dans le détail, les recettes pub­lic­i­taires dans la presse con­tin­u­ent de baiss­er avec ‑8,7% en 2014 con­tre ‑8,4% en 2013 en général, ‑10,1% dans la presse quo­ti­di­enne nationale, ‑7,9% dans la presse quo­ti­di­enne régionale, ‑5% dans les heb­do­madaires régionaux, ‑8,7% dans la presse mag­a­zine, ‑7,8% dans la presse spé­cial­isée, ‑11,4% dans la presse gra­tu­ite dont plusieurs titres sont de plus en plus frag­ilisés, la pub­lic­ité étant le nerf de la guerre, et surtout ‑14,5% dans la presse gra­tu­ite d’in­for­ma­tion. La presse des col­lec­tiv­ités locale voit aus­si baiss­er ses recettes pub­lic­i­taires de 3%. Partout, la baisse est soutenue par l’ef­fon­drement con­tinu des petites annonces, anci­enne vache à lait des jour­naux qui est de plus en plus famélique : ‑9,9% dans les quo­ti­di­ens nationaux, ‑12,3% dans la presse régionale, ‑11,3% dans les heb­do­madaires régionaux, ‑8,9% dans les mag­a­zines et ‑9,2% pour les gra­tu­its.

Dans d’autres médias les recettes bais­sent aus­si, notam­ment pour le ciné­ma (-9,6%), les annu­aires (-5,4% dont une chute de 17% pour les édi­tions papi­er), le cour­ri­er pub­lic­i­taire (-9,2%); la télévi­sion stagne (-0,1%) tan­dis que le mobile voit ses recettes pub aug­menter de 35% et l’af­fichage dig­i­tal de 20.8%.

Du côté des annon­ceurs l’ab­sence de reprise a douché les espoirs et les dépens­es de com’ ont bais­sé de 1,4% dans les grands médias et de 1,7% hors média. L’in­dus­trie dont les dépens­es de com­mu­ni­ca­tion bais­sent de 5,3% se détourne de la presse quo­ti­di­enne régionale (-20,4%) et d’in­ter­net (-20,9%) pour les foires (+2,5%) ain­si que l’événementiel (+4,5%). Les entre­pris­es du secteur des biens et de la con­som­ma­tion se détour­nent des mag­a­zines (-6,4%) et d’in­ter­net (-16,8%). On retrou­ve la même ten­dance dans la dis­tri­b­u­tion où la com dans la presse recule de 2,6%. Enfin les entre­pris­es du secteur des ser­vices lais­sent tomber les mail­ings (-12,3%) pour inter­net (+19,7%) et les pro­mo­tions (+4,5%).

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision