Accueil | Actualités | Médias | Jean-Paul Huchon veut poursuivre Le Figaro et Marianne en diffamation
Pub­lié le 28 janvier 2015 | Éti­quettes : ,

Jean-Paul Huchon veut poursuivre Le Figaro et Marianne en diffamation

Le président (PS) de la région Île-de-France Jean-Paul Huchon envisage de porter plainte en diffamation contre plusieurs sites internet, dont ceux du Figaro et de Marianne.

Devant la commission permanente du conseil régional, qui doit valider ou non cette action en justice, M. Huchon mentionne des « articles de presse publiés sur internet (qui) font état de propos diffamatoires à (s)on encontre », dans « l'exercice de ses fonctions d'élu » et contre lesquels il entend pouvoir « être défendu devant toute juridiction compétente ».

D'après l'élu, « il s'agit d'articles publiés sur le site internet www.24heuresactu.com les 2 et 26 septembre 2014 relatifs à la gestion de la Région Île-de-France ». Ce dernier « entend également porter plainte pour diffamation contre des articles relatifs à un rapport commandé par la Région Île-de-France à Mme Pascale Boistard », un « article publié sur le site internet lefigaro.fr le 21 novembre 2014 » et deux articles publiés les 20 et 21 novembre « sur le site internet marianne.net ».

Le rapport en question, de 26 pages et payé 7 700 euros à Mme Boistard, actuelle secrétaire d'État chargée des Droits des femmes et à l'époque adjointe à la Mairie de Paris, avait créé la polémique en novembre dernier.

Crédit photo : partisocialiste via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This