Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Publicité numérique : la France en retard

7 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Publicité numérique : la France en retard

Publicité numérique : la France en retard

7 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute

La publicité numérique traîne des pieds en France alors que l’hexagone est le deuxième pays, après la Norvège, le plus connecté au monde.

Selon une étude menée par ZenithOp­ti­me­dia, le dig­i­tal devrait pass­er, pour la France, de 20,9 % à 24,6 % des investisse­ments pub­lic­i­taires en 2015. Le Roy­aume-Uni affichera quant à lui, à titre de com­para­i­son, 41 %. Un retard du à la frilosité des entre­pris­es français­es en péri­ode de crise. « Les annon­ceurs comme les agences ne sont pas vrai­ment engagés dans un cer­cle vertueux d’in­no­va­tion et de prise de risque. Depuis le début de l’an­née, les uns comme les autres se replient sur des tech­niques de com­mu­ni­ca­tion tra­di­tion­nelles et ils n’hési­tent pas à couper des bud­gets ini­tiale­ment alloués aux nou­veaux médias », pré­cise un con­nais­seur du secteur au Figaro.

« Les annon­ceurs français ne sont guère ten­tés par des nou­veaux leviers comme le mobile ou la vidéo, qui sont devenus de vrais relais de crois­sance out­re-Manche », ajoute Hélène Charti­er, DG du Syn­di­cat des régies Inter­net (SRI). Par con­tre, « en ter­mes d’in­no­va­tion, la France est plutôt en avance sur la data ou la pub­lic­ité ciblée. Et le marché de la pub­lic­ité sur mobile n’est pas encore nor­mé », souligne Olivi­er Maze­ron, prési­dent de Group M Inter­ac­tion (WPP).

Crédit pho­to : sqback via SXC (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

No Content Available

Derniers portraits ajoutés