Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Playboy : grandeur, décadence, renaissance

12 juillet 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Playboy : grandeur, décadence, renaissance

Playboy : grandeur, décadence, renaissance

1953, Chicago, Hugh Hefner lance son mensuel avec Marilyn Monroe en couverture. Presque 70 ans plus tard, comme un signe des temps, l’édition papier a disparu remplacée par une chaîne de télévision.

L’heure de gloire Playboy France

Curieuse­ment l’édition française est lancée à la fin des trente glo­rieuses en 1973, comme si la libéra­tion des mœurs rem­plaçait la prospérité économique, avec Daniel Fil­i­pac­chi aux com­man­des. La présence en cou­ver­ture de Romy Schnei­der, Marie-France Pisi­er, Brigitte Fos­sey et celle de la play­mate du mois en pleine page (plus quelques com­pagnes savam­ment dévêtues) assur­era le suc­cès de la for­mule. La revue chang­era plusieurs fois d’éditeur et de paru­tion : men­su­el, bimestriel, enfin trimestriel. Le covid 19 sem­ble avoir été fatal aux petits lap­ins qui peu­plaient le jour­nal, puisque le dernier numéro est paru en mars 2020.

Vint Playboy TV

Pour voir Play­boy TV vous devrez béné­fici­er d’un abon­nement chez Free et il vous fau­dra patien­ter jusqu’à 22h30 pour regarder la chaîne (avec un pro­gramme de pro­tec­tion parentale). Vous pour­rez ensuite y pass­er la nuit, les émis­sions se ter­mi­nant à 5h du matin. Vous serez alors en com­pag­nie de Kari­na, Mari­na, Lucie, Angel­i­ca, Car­o­line (pro­gramme « un jour avec » ; vous vivrez au rythme des saisons avec Tem­pête d’été ou Bain d’hiver, sans par­ler du Pink kiss (bais­er rose). Le tout en anglais, mais la tra­duc­tion n’est sans doute pas absol­u­ment indis­pens­able. L’auteur de ces lignes ne dis­posant pas de Free, n’a pas pu tester les pro­grammes et assure que cet arti­cle est dépourvu de toute pub­lic­ité.

Derniers portraits ajoutés

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.