Accueil | Actualités | Médias | Plan social à Centre France La Montagne
Pub­lié le 12 novembre 2013 | Éti­quettes :

Plan social à Centre France La Montagne

318 postes vont être supprimés au sein du groupe Centre France La Montagne, a annoncé la direction aux comités d’entreprise le 5 novembre.

Pour Michel Habouzit, le directeur général du groupe Centre France La Montagne, le « déclin inéluctable car structurel » des ventes papier (-2 % par an) contraint son groupe à licencier et à entamer une « mutation du modèle économique ». Ce dernier ajoute que « sans transformation rapide de son modèle, le groupe Centre France La Montagne risquerait d'être confronté, dès 2016, à une grave situation financière avec un résultat courant négatif de 13 millions d'euros ».

318 emplois seront ainsi supprimés et le groupe va se séparer de ses « activités déficitaires ne relevant pas de son cœur de métier » dont la télévision de Clermont, iC1. Les secteurs concernés seront la prépresse, l'imprimerie d'Orléans, la publicité, les rédactions, les ventes, le marketing et l'administration.

« L'ensemble de ces mesures doit permettre d'atteindre une économie annuelle de fonctionnement de 16 millions d'euros », a ajouté Michel Habouzit qui compte, grâce à cette économie, créer de nouveaux secteurs (dont « des plates-formes numériques multi-supports développant des offres locales d'informations et de services ») et de nouveaux emplois (une soixantaine).

Le plan social, qui débutera le 14 novembre, a provoqué des grèves dans plusieurs titres du groupe. Centre France La Montagne, qui couvre le grand Centre et dénombre 15 titres de presse dont 7 quotidiens, représente actuellement 303 millions d’euros de chiffre d’affaire.

Crédit photo : montage Ojim (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux