Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Plan social à Centre France La Montagne
Publié le 

12 novembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Plan social à Centre France La Montagne

Plan social à Centre France La Montagne

318 postes vont être supprimés au sein du groupe Centre France La Montagne, a annoncé la direction aux comités d’entreprise le 5 novembre.

Pour Michel Habouz­it, le directeur général du groupe Cen­tre France La Mon­tagne, le « déclin inéluctable car struc­turel » des ventes papi­er (-2 % par an) con­traint son groupe à licenci­er et à entamer une « muta­tion du mod­èle économique ». Ce dernier ajoute que « sans trans­for­ma­tion rapi­de de son mod­èle, le groupe Cen­tre France La Mon­tagne ris­querait d’être con­fron­té, dès 2016, à une grave sit­u­a­tion finan­cière avec un résul­tat courant négatif de 13 mil­lions d’eu­ros ».

318 emplois seront ain­si sup­primés et le groupe va se sépar­er de ses « activ­ités défici­taires ne rel­e­vant pas de son cœur de méti­er » dont la télévi­sion de Cler­mont, iC1. Les secteurs con­cernés seront la pré­presse, l’im­primerie d’Or­léans, la pub­lic­ité, les rédac­tions, les ventes, le mar­ket­ing et l’ad­min­is­tra­tion.

« L’ensem­ble de ces mesures doit per­me­t­tre d’at­tein­dre une économie annuelle de fonc­tion­nement de 16 mil­lions d’eu­ros », a ajouté Michel Habouz­it qui compte, grâce à cette économie, créer de nou­veaux secteurs (dont « des plates-formes numériques mul­ti-sup­ports dévelop­pant des offres locales d’in­for­ma­tions et de ser­vices ») et de nou­veaux emplois (une soix­an­taine).

Le plan social, qui débutera le 14 novem­bre, a provo­qué des grèves dans plusieurs titres du groupe. Cen­tre France La Mon­tagne, qui cou­vre le grand Cen­tre et dénom­bre 15 titres de presse dont 7 quo­ti­di­ens, représente actuelle­ment 303 mil­lions d’euros de chiffre d’affaire.

Crédit pho­to : mon­tage Ojim (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision