Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

14 février 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors

Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors

Temps de lecture : 2 minutes

Vous connaissez l’Odyssée d’Homère, où le rusé Ulysse retrouve Pénélope, ses pénates et sa chère Ithaque après bien des déboires. Vous rajoutez le pluriel pour obtenir le titre éponyme Odyssées et vous obtenez un nouveau journal tout frais lancé.

Un journal papier et digital

Gon­flé de lancer un men­su­el papi­er en 2020, Odyssées ose, sans dis­tri­b­u­tion en kiosque, sur abon­nements seule­ment. La rai­son invo­quée est écologique : pour éviter la destruc­tion des inven­dus, un tiers dit la vidéo de présen­ta­tion. Une gen­tille fausse barbe, on par­le plutôt de trois quart d’invendus et le papi­er est recy­clé. En réal­ité la dis­tri­b­u­tion en kiosque est coû­teuse et le mod­èle par abon­nements plus sim­ple à gér­er, une stratégie bien pen­sée. Bien enten­du une édi­tion dig­i­tale accom­pa­gne le papier.

Que trou­vera-t-on dans Odyssées ? Des por­traits d’entrepreneurs, des his­toires d’aventures entre­pre­neuri­ales orig­i­nales, des exem­ples de coach­ing. Le pre­mier numéro est con­sacré en par­tie à Patrice Tabouret, qui sem­ble être à l’origine du jour­nal, alias « Live­men­tor », entre­pre­neur à suc­cès puis ruiné puis relancé, une véri­ta­ble odyssée.

Financement participatif

Pour se financer par­tielle­ment l’équipe d’Odyssées a choisi le craoude­fundingue alias ‘crowd fund­ing’ alias finance­ment par­tic­i­patif via Ulule, avec une vidéo épatante :

Voici le lien vers le crow­dund­ing.

Et ça marche, au moment où cet arti­cle était écrit plus de 900 contributions/abonnements étaient souscrits, le mil­li­er est en vue, pul­vérisant les objec­tifs. Le mes­sage doit être con­va­in­cant puisque le fon­da­teur de l’Ojim y est allé de sa participation.

Vidéos à la une