Accueil | Actualités | Médias | Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors
Pub­lié le 14 février 2020 | Éti­quettes :

Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors

Vous connaissez l’Odyssée d’Homère, où le rusé Ulysse retrouve Pénélope, ses pénates et sa chère Ithaque après bien des déboires. Vous rajoutez le pluriel pour obtenir le titre éponyme Odyssées et vous obtenez un nouveau journal tout frais lancé.

Un journal papier et digital

Gonflé de lancer un mensuel papier en 2020, Odyssées ose, sans distribution en kiosque, sur abonnements seulement. La raison invoquée est écologique : pour éviter la destruction des invendus, un tiers dit la vidéo de présentation. Une gentille fausse barbe, on parle plutôt de trois quart d’invendus et le papier est recyclé. En réalité la distribution en kiosque est coûteuse et le modèle par abonnements plus simple à gérer, une stratégie bien pensée. Bien entendu une édition digitale accompagne le papier.

Que trouvera-t-on dans Odyssées ? Des portraits d’entrepreneurs, des histoires d’aventures entrepreneuriales originales, des exemples de coaching. Le premier numéro est consacré en partie à Patrice Tabouret, qui semble être à l’origine du journal, alias « Livementor », entrepreneur à succès puis ruiné puis relancé, une véritable odyssée.

Financement participatif

Pour se financer partiellement l’équipe d’Odyssées a choisi le craoudefundingue alias 'crowd funding' alias financement participatif via Ulule, avec une vidéo épatante :

Voici le lien vers le crowdunding.

Et ça marche, au moment où cet article était écrit plus de 900 contributions/abonnements étaient souscrits, le millier est en vue, pulvérisant les objectifs. Le message doit être convaincant puisque le fondateur de l’Ojim y est allé de sa participation.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This