Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors

14 février 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors

Odyssées, journal papier des jeunes entrepreneurs se lance toutes voiles dehors

Vous connaissez l’Odyssée d’Homère, où le rusé Ulysse retrouve Pénélope, ses pénates et sa chère Ithaque après bien des déboires. Vous rajoutez le pluriel pour obtenir le titre éponyme Odyssées et vous obtenez un nouveau journal tout frais lancé.

Un journal papier et digital

Gon­flé de lancer un men­su­el papi­er en 2020, Odyssées ose, sans dis­tri­b­u­tion en kiosque, sur abon­nements seule­ment. La rai­son invo­quée est écologique : pour éviter la destruc­tion des inven­dus, un tiers dit la vidéo de présen­ta­tion. Une gen­tille fausse barbe, on par­le plutôt de trois quart d’invendus et le papi­er est recy­clé. En réal­ité la dis­tri­b­u­tion en kiosque est coû­teuse et le mod­èle par abon­nements plus sim­ple à gér­er, une stratégie bien pen­sée. Bien enten­du une édi­tion dig­i­tale accom­pa­gne le papi­er.

Que trou­vera-t-on dans Odyssées ? Des por­traits d’entrepreneurs, des his­toires d’aventures entre­pre­neuri­ales orig­i­nales, des exem­ples de coach­ing. Le pre­mier numéro est con­sacré en par­tie à Patrice Tabouret, qui sem­ble être à l’origine du jour­nal, alias « Live­men­tor », entre­pre­neur à suc­cès puis ruiné puis relancé, une véri­ta­ble odyssée.

Financement participatif

Pour se financer par­tielle­ment l’équipe d’Odyssées a choisi le craoude­fundingue alias ‘crowd fund­ing’ alias finance­ment par­tic­i­patif via Ulule, avec une vidéo épatante :

Voici le lien vers le crow­dund­ing.

Et ça marche, au moment où cet arti­cle était écrit plus de 900 contributions/abonnements étaient souscrits, le mil­li­er est en vue, pul­vérisant les objec­tifs. Le mes­sage doit être con­va­in­cant puisque le fon­da­teur de l’Ojim y est allé de sa par­tic­i­pa­tion.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

Claude Chollet et l’Observatoire du journalisme (OJIM) ont été mis en examen par le procureur de la République à la demande de Monsieur Ramzi Khiroun, ancien chauffeur et garde du corps de DSK et maintenant porte-parole du groupe Lagardère. La mise en examen porte sur le délit d’injures publiques, susceptible d’une amende de 12.000 € et de dommages et intérêts supplémentaires. La première audience a lieu le 7 octobre. Pour nous aider à nous défendre et à nous développer, rejoignez nos donateurs.

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.