Accueil | Actualités | Médias | Obama/Romney : des médias US orientés
Pub­lié le 5 novembre 2012 | Éti­quettes : , , , ,

Obama/Romney : des médias US orientés

Selon le Pew Research Center, depuis leurs conventions respectives, Barack Obama et Mitt Romney ont tous deux vu les médias parler d'eux plus négativement que positivement, même si le premier a été moins mal traité que le second. Ainsi, du 27 août au 21 octobre, la tonalité médiatique a été positive à 19% pour le Président sortant tandis qu'elle l'était à 15% pour l'ancien Gouverneur du Massachusetts. Elle fut mitigée à 51% pour Barack Obama, à 47% pour Mitt Romney et négative à 30% pour le premier, à 38% pour le second.

Toutefois, si l'on regarde dans le détail, le traitement médiatique des candidats a évolué après le premier débat présidentiel qui a vu le Républicain l'emporter sur le Démocrate : Romney est alors passé de 11% de traitement positif à 20%, Obama de 22% à 13% et les retombées négatives sur le premier ont évolué de 44% à 30% tandis que celles sur le second passaient de 27% à 36%.

Plus étonnant, il s'avère que les réseaux sociaux ne rééquilibrent pas toujours la balance : le candidat républicain n'obtient que 16% de traitement positif et 58% de traitement négatif sur Twitter (respectivement 15% et 38% dans les médias mainstream) contre 25% et 45% pour le candidat démocrate (19% et 30%). Facebook (24% de traitement positif et 53% de traitement négatif pour Obama, 23% de traitement positif et 62% de traitement négatif pour Mitt Romney) et surtout les blogs (19% de traitement positif et 44% de traitement négatif pour Obama, 18% de traitement positif et 46% de traitement négatif pour Mitt Romney) sont plus équilibrés.

Selon le Pew Research Center, deux chaînes du cable à la programmation idéologiquement marquée se démarquent par un traitement partial : 46% du traitements de la campagne d'Obama par Fox News a été négatif, 6% positif, soit un rapport de 1 à 8. MSNBC établit quand à elle le record de 71% de traitement négatif à l'égard de Romney pour seulement 3% de traitement positif, soit un rapport de 1 à 23%. CNN n'est pas beaucoup plus impartiale avec 36% de traitement négatif concernant Romney contre 11% de traitement positif.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux