Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Média : la future chaîne de propagande « indépendante » de Mélenchon

30 septembre 2017

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | not_global | Le Média : la future chaîne de propagande « indépendante » de Mélenchon

Le Média : la future chaîne de propagande « indépendante » de Mélenchon

Comme le rapporte Libération, la France Insoumise, mouvement politique de Jean-Luc Mélenchon, s’apprête à lancer en janvier son média en ligne, sobrement baptisé « Le Média ».

Sophia Chikirou, con­seil­lère en com­mu­ni­ca­tion du député et insti­ga­trice de ce pro­jet, en a déjà dévoilé les grandes lignes. « Notre site ne sera pas seule­ment poli­tique et il sera plu­ral­iste, tout le monde aura le droit à la parole. Il y aura des débats et un JT tous les soirs de la semaine. Je sais que beau­coup diront que c’est le média de Mélen­chon, mais ce n’est pas le cas », assure-t-elle.

Le Média devrait arriv­er en début d’an­née prochaine sur la toile (alors que le par­ti espérait créer une véri­ta­ble chaîne de télévi­sion). Il sera dirigé par Aude Rossigneux, anci­enne jour­nal­iste de « Mots Croisés » sur France 2 et du Parisien Mag­a­zine. Le site sera gra­tu­it et, pré­cise-t-on, tous les lecteurs pour­ront devenir action­naires du média.

Lun­di 25 sep­tem­bre, dans Le Monde, des dizaines de per­son­nal­ités ont signé une let­tre de sou­tien à la créa­tion de ce média « indépen­dant » : des poli­tiques comme Eva Joly (EELV), Marie-Georges Buf­fet (PCF), Philippe Poutou (NPA), Aurélie Fil­ip­pet­ti (ex-min­istre PS) mais aus­si des jour­nal­istes Cécile Amar (L’Obs), Lau­rent Baffie (C8), Aude Lancelin (JDD), Thomas Guénolé…

Tous présen­tent ce pro­jet comme un site inter­net « human­iste, pro­gres­siste, écologique et fémin­iste », mais surtout « coopératif et indépen­dant »… Pas sûr que les cadres du par­ti La France Insoumise parta­gent le même avis. D’après Libéra­tion, ces derniers ont pour­tant été directs et formels : « Ce sera la chaîne de pro­pa­gande de Mélen­chon »... On demande donc à voir !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision