Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Manif pro-Gaza : des journalistes bousculés, Boniface menacé

30 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Manif pro-Gaza : des journalistes bousculés, Boniface menacé

Manif pro-Gaza : des journalistes bousculés, Boniface menacé

30 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes

En marge des manifestations pro-palestiniennes qui ont eu lieu un peu partout sur le territoire, des débordements parfois graves sont à déplorer.

Same­di 26 juil­let, i>Télé s’est dit vic­time d’une agres­sion de la part des man­i­fes­tants. « J’ai été poussée, et notre caméra et nos micros ont été cassés. Des per­son­nes s’en sont pris à nous. Le caméra­man a été pris à par­tie, et on m’a vio­lem­ment poussée. Nous avons aus­si reçu des lacry­mos », a racon­té la jour­nal­iste en direct après les faits.

Par ailleurs, le géopoli­to­logue Pas­cal Boni­face, ancien col­lab­o­ra­teur du Nou­v­el Obs et aujour­d’hui édi­to­ri­al­iste pour La Croix, a été insulté et men­acé par un mil­i­tant sion­iste. « Il n’y a pas eu d’agression physique, on ne m’a pas roué de coups. Un indi­vidu m’a abreuvé d’insultes, m’a promis plusieurs mau­vais traite­ments, allant jusqu’à me crev­er les yeux, en me trai­tant d’antisémite, en me dis­ant que j’étais payé par les Arabes… Il m’a fait dif­férentes men­aces plus sor­dides les unes que les autres. Et il a con­clut en me dis­ant qu’il avait mon adresse et qu’il allait revenir pour me but­ter avec ses copains de la LDJ », a expliqué le directeur de l’IRIS à SaphirNews.

« Cela fait déjà trois ou qua­tre fois que cette per­son­ne est venue m’insulter et me men­ac­er en 10 ans », indique-t-il. Cette fois, « j’ai con­sid­éré que les men­aces étaient encore plus impor­tantes et pré­cis­es. Donc j’ai décidé d’aller porter plainte, pour pro­téger l’avenir. » Pho­to en main, celui-ci a aus­sitôt été dépos­er plainte auprès du com­mis­sari­at du 11e arrondisse­ment pour « men­aces de mort réitérées ». 

« J’espère que la police fera preuve de la même sévérité qu’elle saura faire preuve en d’autres occa­sions. Sinon, je me poserai des ques­tions sur mon statut de citoyen », a‑t-il pour­suivi avant de con­clure en soulig­nant que « ceux qui cri­tiquent mes posi­tions auraient au moins pu con­damn­er ce type de déc­la­ra­tions, mais j’attends encore »…

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés