Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération va devoir trouver 3 millions d’euros de plus par an
Publié le 

28 octobre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Libération va devoir trouver 3 millions d’euros de plus par an

Libération va devoir trouver 3 millions d’euros de plus par an

Il manquera trois millions d’euros par an à Libération pour atteindre l’équilibre suite aux 93 suppressions de poste. Un objectif « tout à fait jouable » pour Laurent Joffrin.

Suite à la clause de ces­sion et au plan de départs volon­taires mis en place, plus de 90 per­son­nes se sont portées can­di­dates à un départ, ce qui laisse entrevoir des licen­ciements min­imes. Mais comme ces can­di­dats ont deux mois pour chang­er d’avis, on ne con­naî­tra le chiffre exact qu’à Noël.

Avec ce plan, Libé devrait revenir à ses effec­tifs d’il y a 7 ans : 180 salariés dont 130 jour­nal­istes, con­tre 250 salariés pour 180 jour­nal­istes aujour­d’hui. De quoi économiser env­i­ron 6 mil­lions d’eu­ros de masse salar­i­ale par an.

Le déficit annuel du jour­nal étant porté à 9 mil­lions d’eu­ros, il revien­dra donc à Jof­frin de trou­ver 3 mil­lions sup­plé­men­taires chaque année. De nou­velles ressources, comme le redé­mar­rage des forums, le parte­nar­i­at avec des sites affil­iés, le développe­ment de la par­tie payante du site ou encore le développe­ment de la pub­lic­ité vont être mis­es en place.

Libération aura la tâche de faire oublier sa couverture « Casse-toi riche con ! »

Libéra­tion aura la tâche de faire oubli­er sa cou­ver­ture « Casse-toi riche con ! »

Con­cer­nant cette dernière ressource, Libéra­tion aura la tâche de faire oubli­er sa cou­ver­ture « Casse-toi riche con ! », suite au désir for­mulé par Bernard Arnault de par­tir en Bel­gique, qui avait fait fuir une bonne par­tie des annon­ceurs du luxe…

Lau­rent Jof­frin souhaite égale­ment organ­is­er la rédac­tion en six ser­vices : pou­voir, planète, futur, cul­ture, idées et mode de vie. Enfin, sur le plan de la ligne édi­to­ri­ale, Libé devra être, tou­jours d’après Jof­frin, « le jour­nal de toute la gauche, en met­tant les débats sur la table, de manière plu­ral­iste ».

« Avant, Libéra­tion avait pour but d’aider à libér­er la société, main­tenant se pose aus­si la ques­tion des règles de vie en com­mun », a‑t-il ajouté. La revanche du réel est par­fois cru­elle.

Voir notre infographie de Libération et notre portrait de Laurent Joffrin

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision