Accueil | Actualités | Médias | Les médias russes interdits de jurons
Pub­lié le 11 avril 2013 | Éti­quettes :

Les médias russes interdits de jurons

Le président russe Vladimir Poutine vient de promulguer une loi visant à réprimer l’emploi de jurons dans les médias russes. Une loi qui concerne également les médias en ligne.

« La loi prévoit une responsabilité administrative pour la production et la diffusion de médias contenant des jurons », indique ce lundi le site du Kremlin. Le projet de loi avait été adopté par la Douma le 19 mars puis approuvé par le Conseil de la fédération. Les amendes prévues vont de 2 000 à 3 000 roubles pour les particuliers (50 à 75 euros), de 5 000 à 20 000 roubles (125 à 500 euros) pour les représentants officiels et de 20 000 à 200 000 (500 à 5 000 euros) pour les personnes morales. Aussi, le niveau d'obscénité des jurons prononcés sera évalué par des philologues.

De toute évidence, Vladimir Poutine semble être attaché au savoir-vivre diffusé par les médias.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This