Accueil | Actualités | Médias | Les journalistes africains se forment contre les stéréotypes
Pub­lié le 4 décembre 2013 | Éti­quettes :

Les journalistes africains se forment contre les stéréotypes

« Porter la réplique aux dénigrements de l'islam par des médias occidentaux » ! Tel était l'objectif affiché par l'Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), filliale culturelle de l'Organisation de la Coopération Islamique, en organisant son séminaire « sur le rôle de la radiodiffusion dans le traitement des stéréotypes sur l’islam en Afrique ».

Pour l'ISESCO, les médias occidentaux « contribuent à semer la discorde, à cultiver la haine, à alimenter la violence », en répandant, « des stéréotypes sur l’Islam et les musulmans »

Réunis du 27 au 29 novembre dernier à Dakar, des journalistes de l'Afrique francophone ont ainsi pu corriger leurs « idées erronées sur l’islam et les musulmans en Afrique » et se former à « la diffusion de la culture islamique », en faveur de « l’immunisation des musulmans en Afrique contre les campagnes d’évangélisation visant à semer le doute sur l’islam et ses valeurs de tolérance » !

Tout un programme !

Source : sudonline.sn

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux