Accueil | Actualités | Médias | Les Français de plus en plus seuls devant leur télévision
Pub­lié le 14 mars 2013 | Éti­quettes :

Les Français de plus en plus seuls devant leur télévision

Alors que le temps d’écoute individuel (TEI) de la télévision vient d’atteindre un nouveau record en 2012, une autre nouvelle, concernant la manière de regarder la télévision, est à signaler : les Français sont de plus en plus seuls face aux écrans.

EN 1980, les plus de 15 ans passaient déjà 25 % de leur temps devant la télévision seuls. Pour 2010, le chiffre s’élève à 40 %, selon une étude publiée récemment par l’INSEE. Cette hausse ne concerne pas uniquement les personnes vivant seules, en augmentation. « Dans les ménages de plusieurs personnes, le visionnage en solitaire est aussi en nette augmentation », précise l’étude. La raison ? La multiplication des écrans évidemment. Par le biais des smartphones et des ordinateurs, la tendance à pratiquer en solo s’accroît, et concerne tous les foyers.

La convivialité autour du petit écran, qui pouvait exister il y a quelques décennies, est donc en passe de disparaître. Mais cette disparition n’était-elle pas inscrite dans la logique des choses ?

Crédit photo : DR

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

100% récolté
Nous avons récolté $231 sur $2. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux