Accueil | Actualités | Médias | L’édition française du journal turc Zaman arrête sa parution suite à des menaces
Pub­lié le 31 août 2016 | Éti­quettes :

L’édition française du journal turc Zaman arrête sa parution suite à des menaces

Quand le climat tendu en Turquie a des conséquences en France.

Un mois et demi après le coup d'État avorté contre le président Erdogan, la version française du journal turc Zaman, hostile au régime en place, a décidé d'arrêter sa parution. Lancé en 2008 et traitant également de sujets français, comme la place de l'islam dans la société, Zaman France a fini par céder face aux nombreuses menaces de mort proférées contre ses journalistes et ses lecteurs.

« La violence du climat politique actuel en Turquie et la tournure inquiétante qu'ont pris les événements ne permettent plus, en effet, à notre rédaction d'accomplir correctement son travail journalistique », explique le quotidien dans un communiqué. En conséquence, celui-ci a décidé de mettre fin à sa parution papier comme à sa version numérique.

Proche du prédicateur Fethullah Gülen, le grand ennemi d'Erdogan, Zaman est sur la liste noire du gouvernement. En mars dernier, le journal avait été mis sous tutelle avant d'être fermé en juillet et plusieurs journalistes avaient été arrêtés.

Pour le rédacteur en chef de Zaman France, qui s'est exprimé dans Politis, il existe « une réelle volonté d'importer la répression en Europe et en France » à destination des journalistes tout d'abord mais aussi des lecteurs, dont plusieurs auraient également reçu les mêmes menaces de mort.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux