Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
[MàJ] Le site d’information Owni va disparaître

8 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | [MàJ] Le site d’information Owni va disparaître

[MàJ] Le site d’information Owni va disparaître

Mis à jour le 8/12/2012 à 18h30 — Conçu à l’origine comme un média de distribution libre visant à lutter contre la loi Hadopi, le site OWNI (Objet Web Non identifié) est devenu le leader du data journalism (journalisme de données) à la française, ce nouveau journalisme qui vise à mettre à la disposition du public des données qu’il n’est pas censé connaître.

Le site accueille des arti­cles quo­ti­di­ens provenant de blogs externes ou directe­ment pub­liés sur le site. Le directeur de la pub­li­ca­tion en est Guil­laume Dasquié, un jour­nal­iste qui s’est spé­cial­isé dans les ques­tions liées à la défense nationale, aux ser­vices secrets et au secret d’Etat. OWNI fait la part belle aux sites « antifas­cistes » comme fafwatch, aux­quels il s’efforce de don­ner une vis­i­bil­ité.

Mais le site va bien­tôt dis­paraître, du moins dans sa forme actuelle. Le fonds d’investissement Avent­port, son action­naire, pré­pare en effet un plan social d’importance. Sur 17 salariés, dont 11 jour­nal­istes, seuls 5 seront con­servés, dont un seul jour­nal­iste, a indiqué une source proche du dossier qui con­firme ain­si l’information de Rue89. Il est égale­ment prévu une fusion avec le mag­a­zine Usbek & Rica, un trimestriel papi­er. Avent­port souhaite égale­ment trans­former OWNI, qui avait reçu en 2010 et 2011 à Boston le prix du meilleur site d’information en ligne de langue non-anglaise, en prestataire d’applications pour les entre­pris­es et les médias.

Des négo­ci­a­tions sont en cours pour que huit salariés, dont trois jour­nal­istes, soient gardés.

Crédit pho­to : Cap­ture d’écran via Owni.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.