Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
[MàJ] Le site d’information Owni va disparaître
Publié le 

8 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | [MàJ] Le site d’information Owni va disparaître

[MàJ] Le site d’information Owni va disparaître

Mis à jour le 8/12/2012 à 18h30 — Conçu à l’origine comme un média de distribution libre visant à lutter contre la loi Hadopi, le site OWNI (Objet Web Non identifié) est devenu le leader du data journalism (journalisme de données) à la française, ce nouveau journalisme qui vise à mettre à la disposition du public des données qu’il n’est pas censé connaître.

Le site accueille des arti­cles quo­ti­di­ens provenant de blogs externes ou directe­ment pub­liés sur le site. Le directeur de la pub­li­ca­tion en est Guil­laume Dasquié, un jour­nal­iste qui s’est spé­cial­isé dans les ques­tions liées à la défense nationale, aux ser­vices secrets et au secret d’Etat. OWNI fait la part belle aux sites « antifas­cistes » comme fafwatch, aux­quels il s’efforce de don­ner une vis­i­bil­ité.

Mais le site va bien­tôt dis­paraître, du moins dans sa forme actuelle. Le fonds d’investissement Avent­port, son action­naire, pré­pare en effet un plan social d’importance. Sur 17 salariés, dont 11 jour­nal­istes, seuls 5 seront con­servés, dont un seul jour­nal­iste, a indiqué une source proche du dossier qui con­firme ain­si l’information de Rue89. Il est égale­ment prévu une fusion avec le mag­a­zine Usbek & Rica, un trimestriel papi­er. Avent­port souhaite égale­ment trans­former OWNI, qui avait reçu en 2010 et 2011 à Boston le prix du meilleur site d’information en ligne de langue non-anglaise, en prestataire d’applications pour les entre­pris­es et les médias.

Des négo­ci­a­tions sont en cours pour que huit salariés, dont trois jour­nal­istes, soient gardés.

Crédit pho­to : Cap­ture d’écran via Owni.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision