Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le plus vieux journal du monde passe au tout-numérique

7 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le plus vieux journal du monde passe au tout-numérique

Le plus vieux journal du monde passe au tout-numérique

7 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Le symbole en vaut la chandelle : le plus vieux journal papier du monde encore édité à ce jour va passer au tout-numérique.

Il s’agit de la Lloyd’s List, quo­ti­di­en économique d’information sur le com­merce mar­itime, imprimé sans inter­rup­tion depuis… 1734 ! À l’origine, l’histoire com­mence dans un café de Lon­dres, tenu par Edward Lloyd. On y par­le mer, bateaux et com­merce. On y organ­ise égale­ment des ventes aux enchères de bateaux et marchandises.

Pour attir­er les clients, le café va, pour la pre­mière fois le 4 octo­bre 1696, imprimer une let­tre d’information qui sera plac­ardée sur ses murs : la Lloyd’s News. « Cette let­tre d’information sera pub­liée sur du bon papi­er, avec une marge suff­isante pour que tous les gen­tle­men puis­sent écrire sur leur pro­pre busi­ness », pou­vait-on alors y lire.

Ensuite, la let­tre se trans­forme en jour­nal, la Lloyd’s List, qui paraît tous les mardis avant de devenir quo­ti­di­enne. La source des infor­ma­tions du jour­nal ? Un grand livre où cha­cun, de pas­sage dans le café, pou­vait y écrire ses nou­velles de la mer. Ce livre devient vite une source très sérieuse et de qual­ité. Le jour­nal­isme par­tic­i­patif est né…

Aujourd’hui, la Lloyd’s List vit tou­jours et est même en bonne san­té : 16 000 abon­nés pour un coût d’abonnement annuel de 2 100 euros. Présent sur Inter­net, smart­phones et tablettes, le jour­nal pour­suiv­ait l’impression de son édi­tion papier.

Alors pourquoi ce pas­sage au tout-numérique ? Une enquête clients réal­isée en juin révélait que 97% des lecteurs déclaraient préfér­er s’informer en ligne quand seuls 2% con­tin­u­aient à con­sul­ter Lloyd’s List unique­ment sur papi­er… Le choix a donc été vite fait.

Le jour­nal passera tout au tout-numérique à par­tir du 20 décem­bre, après 279 ans d’aventure imprimée.

Crédit pho­to : DR

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

No Content Available

Derniers portraits ajoutés