Accueil | Actualités | Médias | Le gouvernement ne vendra pas son CUL aux médias
Pub­lié le 9 septembre 2012 | Éti­quettes :

Le gouvernement ne vendra pas son CUL aux médias

On s’en est payé une bonne tranche au Conseil des ministres du 22 août. À l’origine de la rigolade, le ministre de la Ville, François Lamy, venu présenter son projet de création de « contrats urbains locaux » dans les banlieues sensibles. Victorin Lurel, secrétaire d’État chargé de l’Outre-mer, a aussitôt rebondi, sérieux comme un pape : « Bonne chance pour vendre médiatiquement les… CUL ». Et François Hollande, hilare, de trancher : « Oui, effectivement, remarque judicieuse ». On s’est plus sagement rabattu sur les « Contrats urbains globaux ». C’est plus facile à assumer, mais incontestablement moins médiatique…

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux