Accueil | Actualités | Médias | L’avenir de Borloo selon la Lettre de L’Expansion…
Pub­lié le 8 avril 2014 | Éti­quettes :

L’avenir de Borloo selon la Lettre de L’Expansion…

La lettre de L’Expansion est un magazine confidentiel à destination des décideurs politiques et économiques présentant tous les lundis, sur abonnement, huit pages d’informations inédites puisées aux meilleures sources et vérifiées par des journalistes spécialisés. Bref, la crème du journalisme. Ce qui n’empêche pas les ratés…

Une brève parue en page 5 (« Affaires publiques ») de l’édition datée du 7 avril a en effet de quoi surprendre. Intitulée « UDI-MoDem : retour en vue de Jean-Louis Borloo », l’article explique que « Jean-Louis Borloo compte revenir pleinement dans la vie politique après les élections européennes », et ce, pour empêcher que « François Bayrou ne prenne toute la lumière d’un possible bon score des listes UDI-MoDem » aux prochaines élections européennes. D’après la lettre confidentielle, « des proches de Borloo le poussent à organiser sa famille politique afin de challenger l’UMP, si possible en faisant revenir les élus d’origine centriste ». « Dans l’optique de 2017, ils voient Borloo en partenaire privilégié d’un éventuel retour de Nicolas Sarkozy. D’autres le voient plutôt "dealer" avec le champion de la droite, quel qu’il soit », conclut l’hebdomadaire.

Problème : le même Borloo annonçait la veille qu’il mettait un terme à toutes ses fonctions et à tous ses mandats politiques et qu’il se retirait de la vie politique, ce qu’ont relayé toutes les télés et tous les quotidiens… Au prix de l’abonnement à la Lettre de L’Expansion, ça fait cher la boulette !

Crédit photo : fondapol via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux