Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La Provence : Tapie flingue son propre quotidien
Publié le 

20 mars 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La Provence : Tapie flingue son propre quotidien

La Provence : Tapie flingue son propre quotidien

À peine arrivé, Bernard Tapie fait des siennes, au point de se mettre d’emblée la rédaction de l’un de ses quotidiens à dos.

S’exprimant sur France Bleu ven­dre­di dernier à pro­pos du quo­ti­di­en La Provence, dont il est le nou­veau pro­prié­taire, l’homme d’affaire n’a pas gardé sa langue dans sa poche con­cer­nant le con­stat qu’il tire de la posi­tion du jour­nal. Tout d’abord, Tapie n’a pas hésité à avouer sa préférence… pour La Mar­seil­laise, con­cur­rent direct de La Provence ! « Je ne partage pas fon­da­men­tale­ment les idées que je trou­ve dans la Mar­seil­laise », mais « c’est pour moi le quo­ti­di­en le mieux fait de toute la région », a‑t-il con­fié avant de pour­suiv­re dans les éloges : « Il est intel­li­gent, il est bien fait, il est bien écrit, bref, je voudrais que les miens soient faits comme ça. » Il est vrai que dans les années 80, Tapie songeait à racheter… La Mar­seil­laise pré­cisé­ment.

Et ce dernier de s’en pren­dre à la con­fig­u­ra­tion actuelle de son pro­pre jour­nal : « Quand un quo­ti­di­en qui est né à Mar­seille, ce qui est quand même sa car­ac­téris­tique prin­ci­pale, vend 30 000 exem­plaires, abon­nements com­pris, dans une ville de près d’un mil­lion d’habi­tants, c’est qu’il y a un prob­lème, c’est que les Mar­seil­lais n’ont pas envie d’a­cheter leur quo­ti­di­en. » Il ajoute : « Ça veut dire que je fais aujour­d’hui le jour­nal que les Mar­seil­lais n’ont pas envie d’avoir, alors il faut qu’on les inter­roge. J’ai bien l’in­ten­tion qu’on soit beau­coup plus près de leurs exi­gences que de notre sat­is­fac­tion per­son­nelle. On va lancer une très grande enquête. »

« Nous avons été choqués d’en­ten­dre dire que “les Mar­seil­lais n’ont pas envie d’a­cheter” leur quo­ti­di­en et glob­ale­ment, que nous sommes mau­vais », a réa­gi la rédac­tion de La Provence dans un com­mu­niqué. Et celle-ci de con­tester les chiffres don­nés par Tapie : « Les chiffres don­nés par Bernard Tapie sont faux. La Provence est achetée à 46 000 exem­plaires et lue par 220 000 per­son­nes chaque jour à Mar­seille. »

« Pour nous La Provence, c’est d’abord un quo­ti­di­en auquel sont suff­isam­ment attachées 130 000 per­son­nes pour l’a­cheter tous les jours, dans une région qui ne se lim­ite pas qu’à Mar­seille mais cou­vre aus­si toutes les Bouch­es-du-Rhône, le Vau­cluse, et les Alpes de Haute Provence », s’est défendu la rédac­tion, arguant qu’elle « ne se lais­sera pas insul­ter sans réa­gir. Jamais, jusqu’i­ci, un patron n’avait piét­iné de la sorte une entre­prise qu’il a promis de redress­er ». Ambiance…

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site www.laprovence.com

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision