La presse sert les petits-fours à François Hollande

François Hollande s’est rendu hier au cocktail de rentrée organisé par le SPQR, le Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale, organisé au Cercle de l’Union Interalliée à Paris.

Le président de la République n’a pas fait de discours, mais a tenu à venir saluer les acteurs du syndicat de la presse, dans une ambiance détendue et conviviale. De nombreux politiques et parlementaires étaient également présents à cette réception. Seul problème, le syndicat, qui représente 34 titres de presse quotidienne régionale, est supposé défendre les intérêts de ces journaux… mais aussi leur indépendance. Dès lors, était-il bien raisonnable d’organiser un grand raout avec les tenants du pouvoir et de prêter le flanc aux accusations de collusion politico-médiatique ?