Accueil | Actualités | Médias | La mafia japonaise a désormais son propre magazine
Pub­lié le 14 juillet 2013 | Éti­quettes :

La mafia japonaise a désormais son propre magazine

Fait inédit : les yakusa ont désormais leur gazette, qui a été récemment distribuée à ses 28 000 membres. Elle s’intitule Yamaguchi-gumi Shinpo (« La gazette du clan Yamaguchi ») et ne se trouve ni en kiosque, ni sur abonnement, mais circule en interne.

Les valeurs de la pègre japonaise y sont rappelées et les troupes y sont remotivées par un éditorial de Kenichi Shinoda, le grand patron du clan Yamaguchi, l’un des plus puissants au Japon. Ce dernier explique qu’en période de crise, les yakusa ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers et leur « marque » s’ils veulent continuer à développer leurs affaires.

Les membres pourront également y trouver des jeux comme le Go ou le Shogi, des poèmes traditionnels japonais, et même une rubrique « people » évoquant la vie privée des gros bonnets de la pègre. La périodicité du journal n’est pas encore connue.

La mafia japonaise œuvre sur plusieurs théâtres : trafic de drogue, jeux d’argent, prostitution, racket, usure, ainsi que des actifs dans la finance et l’immobilier. Elle n’est pas officiellement hors-la-loi bien que de plus en plus de lois permettent aux autorités de lutter contre ses activités.

Crédit photo : sushicam via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux