Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Journée internationale des femmes : Libération en plein “bad buzz” pour sa double tarification
Publié le 

8 mars 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Journée internationale des femmes : Libération en plein “bad buzz” pour sa double tarification

Journée internationale des femmes : Libération en plein “bad buzz” pour sa double tarification

Instituée par l’ONU en 1977, la Journée internationale des droits des femmes est célébrée tous les ans le 8 mars. L’occasion pour médias et groupes militants de mettre en avant les situations d’inégalité demeurant entre les hommes et les femmes.

C’est ce qu’a fait, à ses risques et périls, le quo­ti­di­en Libéra­tion, s’in­spi­rant d’une ini­tia­tive sim­i­laire menée par l’heb­do­madaire cana­di­en Maclean, en pro­posant une dou­ble tar­i­fi­ca­tion pour son numéro du 8 mars au nom de la lutte con­tre les iné­gal­ités salar­i­ales : un numéro pour les femmes à 2 € (son tarif habituel) et un numéro pour les hommes à 2,50 €, soit un écart de +25%, ce qui cor­re­spond, selon son rédac­teur en chef Lau­rent Jof­frin, à l’é­cart de salaire entre les hommes et les femmes en France.

Sauf que… Le chiffre de 25% annon­cé en Une est erroné. En effet, selon Séver­ine Lemière, maîtresse de con­férences à l’université Paris-Descartes, si “l’é­cart salar­i­al annuel net est de 25,7 % (don­nées 2012, Dares) (…), les écon­o­mistes mesurent l’écart de salaire « toutes choses égales par ailleurs », c’est-à-dire en regar­dant à même temps de tra­vail, même secteur, même taille d’entreprise, même caté­gorie pro­fes­sion­nelle… L’écart de salaire restant est alors d’environ 9 % !” (entre­tien paru dans Le Monde, 08/11/2016). Ce qui eût porté notre numéro de Libé à 2,18 €, voire 2,20 € si l’on arrondit.

Ce dou­ble tarif, annon­cé par Lau­rent Jof­frin sur Twit­ter, n’a pas man­qué de provo­quer des réac­tions pour le moins ironiques pour la plu­part, indignées pour d’autres, et ce par dizaines, dans un fil presque inin­ter­rompu. Il est même extrême­ment malaisé de trou­ver des com­men­taires ent­hou­si­astes ! Out­re la ques­tion du tarif pra­tiqué (pourquoi un tarif majoré et non minoré ?), le rap­pel des sub­ven­tions dis­tribuées au jour­nal au demeu­rant pro­priété d’un mil­liar­daire, la grande majorité des com­men­taires iro­nise sur les ques­tions de “genre” pour­tant chères à Libé : il fal­lait y penser ! La théorie du genre, défendue par Libé, va-t-elle être appliquée par les marchands de jour­naux ? Quid en effet des her­maph­ro­dites, des “non binaires”, des “trot­tinettes à moteur”, “cis­genre pan­sex­uels athées” et autres “gen­der flu­id” ? Cerise sur le gâteau, la direc­tion presque exclu­sive­ment mas­cu­line du quo­ti­di­en est égale­ment mon­trée du doigt… Bref, effet boomerang et bad buzz sur les réseaux soci­aux sont au ren­dez-vous, indi­ca­teurs, s’il en était besoin, de la très mau­vaise san­té du jour­nal.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision