Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Journalisme : le latin réhabilité !
Publié le 

14 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Journalisme : le latin réhabilité !

Journalisme : le latin réhabilité !

C’est une journaliste de l’agence de presse italienne Ansa, maîtrisant le latin, qui a, la première, relayé l’information du renoncement du pape à ses fonctions, lundi 11 février. Le directeur de l’agence, répondant à l’AFP, a du coup insisté sur la nécessité d’apprendre cette langue morte pour les journalistes.

« À un moment, il (le pape, NDLR) s’est arrêté de par­ler du Con­sis­toire. Notre jour­nal­iste a com­pris qu’il dis­ait qu’il était fatigué, que la pres­sion était trop forte et qu’il allait arrêter » racon­te Lui­gi Con­tu. La jour­nal­iste en ques­tion, Gio­van­na Chirri, n’ayant pu join­dre le porte-parole du Vat­i­can, a aus­sitôt relayé l’information en se bas­ant sur sa pro­pre con­nais­sance du latin, quand ses col­lègues attendaient dés­espéré­ment une tra­duc­tion. « C’est une revanche de la cul­ture dans la pré­pa­ra­tion des futurs jour­nal­istes », sourit M. Con­tu, fier d’avoir été le pre­mier à dif­fuser l’information du moment.

C’est égale­ment en latin que le jour­nal Libéra­tion a pro­posé sa Une et son édi­to­r­i­al le lende­main. « Papus inter­rup­tus » titrait le quo­ti­di­en, quand son édi­to­r­i­al, « Cog­i­ta­tio » (songe), était signé d’un cer­tain « Nico­laus Demor­an­dus » (Nico­las Demor­and, le patron de la rédac­tion). Un clin d’œil amusé qui masque cepen­dant mal l’anticléricalisme vis­céral du jour­nal, con­fir­mé dès le lende­main avec une Une titrant : « Après le pape, Dieu démis­sion ! »

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision