Accueil | Actualités | Médias | Irlande : on ne rigole pas avec internet
Pub­lié le 9 janvier 2013 | Éti­quettes :

Irlande : on ne rigole pas avec internet

Alors qu’en règle générale, les violations du droit d’auteur concernent plutôt les reproductions, partielles ou complètes, d’un article de presse, en Irlande cela s’étend jusqu’aux liens hypertextes.

En effet, selon l’association des journaux irlandais nationaux (NNI) « la publication de liens représente une violation du droit d'auteur », surtout lorsqu’il s’agit d’une utilisation commerciale.

La semaine dernière, une organisation irlandaise de lutte contre les violences conjugales en a fait les frais. Women’s Aid a ainsi révélé qu’une filiale de la NNI lui avait réclamé près de 300 euros pour la reproduction de cinq liens sur son site internet...

Crédit photo : Ben Lancaster via sxc (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.