Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

Presse-Océan

Censure dans les médias et sur les réseaux sociaux

L'étau se resserre chaque semaine sur la liberté d'opinion et d'expression. Pour combattre la censure il faut déjà l'identifier.

Groupe Ouest-France : l’absorption de Presse-Ocean se poursuit sur le web

Tout d’un coup, pfui­it ! dis­paru. Depuis ce 26 sep­tem­bre, il n’y a plus de site indépen­dant de Presse-océan, le quo­ti­di­en de Nantes inté­gré dans le giron du groupe Ouest-France qui venait de fêter ses 75 ans. Preuve que nous n’avions pas si tort en expli­quant qu’il était plus près de la tombe que du renou­veau. Désor­mais, c’est une rubrique Presse-Océan sur le site d’Ouest-France, cepen­dant encore aux couleurs du jour­nal nan­tais.

lire plus

Nantes : l’agence de presse spécialisée API rachetée par Ouest-France

Spé­cial­isée dans l’information économique régionale et l’événementiel (Dig­i­tal Change à Nantes etc.) l’agence de presse API, basée à Nantes et créée en 1990 par Dominique Luneau, ancien rédac-chef de Presse-Océan – lui-même racheté par Ouest-France depuis – compte 15 salariés pour 1,70 mil­lions de chiffre d’affaires. Elle vient d’être rachetée par le groupe Ouest-France, ce qui ren­force le mono­pole du groupe de presse dans les Pays de Loire.

lire plus

À 75 ans, Presse-Océan plus près de la tombe que de la renaissance

À Nantes, le jour­nal Presse-Océan fête ses 75 ans, sans tam­bour ni trompette. Mal­gré un texte tri­om­phant, le jour­nal his­torique perd au fil des années abon­nées, lecteurs et influ­ence. Can­ni­bal­isé par Ouest-France, il n’arrive guère à faire vivre ses sen­si­bil­ités – anti-aéro­port quand Ouest-France était à fond pour, pro-réu­ni­fi­ca­tion bre­tonne quand Ouest-France glo­ri­fie les régions admin­is­tra­tives et leurs con­fort­a­bles bud­gets pub­lic­i­taires.

lire plus