Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Gros coup de filet sur les journalistes d’opposition en Turquie

17 décembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Gros coup de filet sur les journalistes d’opposition en Turquie

Gros coup de filet sur les journalistes d’opposition en Turquie

17 décembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute

La police turque a procédé ce dimanche à de multiples interpellations aux quatre coins du pays, dont une majorité de journalistes et patrons de presse hostiles au régime.

Par­mi les per­son­nes arrêtées, accusées de « for­mer un gang pour atten­ter à la sou­veraineté de l’É­tat », fig­ure Ekrem Duman­li, rédac­teur en chef de Zaman, l’un des prin­ci­paux quo­ti­di­ens du pays. Le prési­dent de la chaîne de télévi­sion Samany­olu a lui aus­si été interpellé.

Tous sont sus­pec­tés d’être liés au prédi­ca­teur islamiste Fethul­lah Gülen, le grand rival d’Er­do­gan aujour­d’hui exilé aux États-Unis mais qui reste très suivi en Turquie. C’est pour se pré­mu­nir de cette influ­ence crois­sante que le prési­dent turc a organ­isé cette vague d’ar­resta­tion. En tout, 24 per­son­nes ont été inter­pel­lées dimanche dernier.

L’U­nion Européenne n’a pas man­qué de réa­gir dans la journée en déclarant que ces procédés étaient con­traires aux « valeurs européennes » et à la « lib­erté de la presse ». Brux­elles met ain­si la pres­sion en jouant sur le fait fait que la Turquie aspire à rejoin­dre l’UE depuis main­tenant bien­tôt 10 ans.

Mais dès lun­di le prési­dent Erdo­gan a répon­du fer­me­ment aux cri­tiques en par­lant de mesures de « sécu­rité nationale » et en invi­tant les Européens à « se mêler de leurs affaires ».

Crédit pho­to : DR

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés