Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Gérard Kouchner veut toucher le jackpot
Publié le 

1 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Gérard Kouchner veut toucher le jackpot

Gérard Kouchner veut toucher le jackpot

Gérard Kouchner aurait (enfin) trouvé un acquéreur pour le groupe de presse médicale qu’il détient majoritairement avec Christian Labrune.

Si son iden­tité n’a pas été révélée pour l’in­stant, le repre­neur éventuel du Groupe Pro­fes­sion San­té serait un acteur majeur du mutu­al­isme. Ce dernier serait entré en négo­ci­a­tions exclu­sives début févri­er avec les deux action­naires de référence de l’édi­teur du Quo­ti­di­en du médecin et du Quo­ti­di­en du phar­ma­cien. Si le frère de l’an­cien min­istre Bernard Kouch­n­er est majori­taire dans l’af­faire, Chris­t­ian Labrune, PDG de l’édi­teur de logi­ciels de san­té, Ceged­im, arrive juste der­rière. Richissime, ce dernier aurait investi env­i­ron 20 mil­lions d’eu­ros depuis son entrée au cap­i­tal. Les représen­tants du per­son­nel auraient été infor­més de la trans­ac­tion en cours, sans que son mon­tant n’ait évidem­ment été révélé. L’ac­quéreur serait prêt à pay­er 55 mil­lions d’eu­ros pour repren­dre les cinq titres du groupe qui com­prend aus­si Le Général­iste, Déci­sion san­té et Vis­ite actuelle.

Dans un con­texte de crise pour la presse médi­cale, qui a per­du env­i­ron la moitié de ses recettes pub­lic­i­taires depuis 2010, en rai­son notam­ment du scan­dale du Médi­a­tor, ce mon­tant sem­ble astronomique. Il cor­re­spon­dant à près du dou­ble du chiffre d’af­faires réal­isé par GPS en 2015. Pour autant, le groupe a été large­ment restruc­turé depuis 2012. Il a per­du neuf mil­lions d’eu­ros cette année-là, le con­duisant à met­tre en place un plan de sauve­g­arde de l’emploi de plus de vingt postes. Con­cernés au pre­mier chef, Le Quo­ti­di­en du médecin et Le Quo­ti­di­en du phar­ma­cien. Les deux titres, qui sont désor­mais bi voir tri-heb­do­madaires, généraient à eux seules une bonne par­tie du déficit. Grâce à ces mesures, le groupe a retrou­vé des couleurs en 2014 et est désor­mais dans le vert.

Reste à savoir si la vente sera menée jusqu’au bout. L’au­dit des comptes par le repre­neur pour­rait révéler des chiffres de dif­fu­sion et de pub­lic­ité gon­flés en per­spec­tive de la vente. GPS, qui avait man­daté à l’au­tomne 2015 une petite banque d’af­faires dis­crète, Eur­vad finance, devrait être fixé sur son avenir cap­i­tal­is­tique bien avant l’été.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision