Accueil | Actualités | Médias | Financement participatif réussi pour « Sans A_ », le média des invisibles
Pub­lié le 16 juillet 2016 | Éti­quettes :

Financement participatif réussi pour « Sans A_ », le média des invisibles

« Rendre visible les invisibles », c'est l'objectif que s'est fixé Martin Besson, 21 ans, grâce à son média en ligne baptisé « Sans A_ ».

À 18 ans, après avoir passé une seule journée dans la peau d'un sans abri, constant la solitude et l'indifférence des passants, il lance, en mars 2014, son propre média pour donner la parole aux ignorés. Aujourd'hui, Sans A_ regroupe 20 journalistes et photographes ainsi que 80 personnes qui gravitent autour du projet. « Ce sont des personnes, pour le moment bénévoles, intéressées par notre démarche et par ce que l'on veut apporter de nouveau », explique Martin Besson au Figaro.

Le site compte 90 articles très travaillés et illustrés de photographies de qualité. « Nous souhaitons, à travers les rencontres et le ‘story telling', à la fois sensibiliser sur le sujet de la précarité et proposer des solutions », déclare le jeune homme. Avec ce média d'un nouveau genre, il souhaite « aider en racontant des histoires, et en faisant réagir, pas en allant faire des maraudes. Nous laissons cela aux associations, bien plus compétentes que nous sur le sujet. »

Pour se développer davantage, il a lancé, le 2 mai 2016, un financement participatif sur la plateforme Ulule. Après un peu plus d'un mois, le 14 juin, ce fut un succès indéniable avec 37 630 euros récoltés, soit 2 630 euros de plus que l'objectif initial (35 000 euros), pour 583 contributeurs. À partir de cette cagnotte, 9 600 euros vont être alloués à la rédaction en chef, 12 000 à la production de contenus, 5 500 à l'administratif et 6 500 au développement digital.

« Grâce à ce financement, Sans A_ aura bientôt des locaux et pourra bientôt rémunérer certains de ses journalistes », se réjouit Martin Besson. Une belle aventure en perspective pour porter un autre regard sur la rue.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.