En province aussi, les journalistes sont des communicants

Il n’y a pas que les journalistes des médias nationaux qui prêtent leurs services aux hommes politiques en mal de « communicants » pour les entourer.

Cette évolution touche également les journalistes de la presse quotidienne régionale. Ainsi, Emmanuel Calayonni, jusqu’alors rédacteur en chef du quotidien Le Courrier de l’Ouest (Groupe SIPA Ouest-France), a rejoint depuis la mi-mai le cabinet du président du conseil général de Maine-et-Loire (et sénateur UMP) Christophe Béchu, auprès duquel il assure les fonctions de « conseiller spécial ».

Ce n’est pas la première expérience de ce journaliste dans le monde de la politique puisque, après avoir débuté sa carrière à Vendée Matin, comme rédacteur puis, à partir de 1999, comme directeur départemental, Emmanuel Calayonni occupa les fonctions de directeur de la communication de la ville de La Roche-sur-Yon, capitale de la Vendée, dont le maire d’alors n’était autre que le socialiste Jacques Auxiette, président du conseil régional des Pays-de-la-Loire.

Voir aussi notre dossier : Les journalistes politiques sont-ils devenus des communicants ?

Crédit photo : DR voicesofwomenmedia.org