Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Désinformation sur l’origine des agresseurs dans l’affaire Irvoas

20 mai 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Désinformation sur l’origine des agresseurs dans l’affaire Irvoas

Désinformation sur l’origine des agresseurs dans l’affaire Irvoas

Accueil | Veille médias | Désinformation sur l’origine des agresseurs dans l’affaire Irvoas

Désinformation sur l’origine des agresseurs dans l’affaire Irvoas

20 mai 2015

Alors que les deux policiers poursuivis pour non-assistance à personne en danger lors de la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré à Clichy-sous-Bois en 2005 ont été relaxés par le tribunal de Rennes lundi 18 mai, de nombreuses réactions ont fleuri sur les réseaux sociaux.

Par­mi elles, celle de Mar­i­on Maréchal-Le Pen, qui en a prof­ité pour revenir sur la mort de Jean-Jacques Le Chenadec et de Jean-Claude Irvoas, sur­v­enue lors des émeutes qui ont suivi l’af­faire il y a 10 ans. « Pen­sées pour Jean-Jacques Le Chenadec et Jean-Claude Irvoas, vic­times de la vio­lence des émeu­tiers et aujour­d’hui oubliés », a ain­si pub­lié la députée FN.

Rap­pelant que le site Fdes­ouche avait fait de même, « Le Lab » d’Europe 1 en a prof­ité pour ressor­tir un arti­cle du Figaro datant de 2010 où le jour­nal notait que, pour le meurtre de Jean-Claude Irvoas, « trois des qua­tre indi­vidus con­cernés sont d’o­rig­ine européenne ». Trop con­tent de couper l’herbe sous le pied de l’« extrême-droite », Le Lab entend ain­si prou­ver que les agresseurs n’é­taient pas du tout des « racailles » d’o­rig­ine immi­grée mais des Français bien de chez nous.

Or, comme Fdes­ouche a été con­traint de le rap­pel­er, les agresseurs con­damnés par la jus­tice se nom­ment Benoît Kusoni­ka, Sébastien Béliny, Sam­ba Dial­lo et Ichem Brighet et sont fran­co-con­go­lais, antil­lais, fran­co-séné­galais et franco-algérien.

Lire également notre dossier : « Le Lab d’Europe 1 : règne du superficiel et de l’anecdotique »

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés