Accueil | Actualités | Médias | Dépenses pub en hausse en 2013
Pub­lié le 7 décembre 2012 | Éti­quettes :

Dépenses pub en hausse en 2013

Selon ZenithOptimédia (ZO), les dépenses publicitaires mondiales vont augmenter de 4,1% en 2013 pour atteindre 518 milliards de dollars.

C’est plus qu’en 2012, (+3,3%), mais moins que ce qui était espéré fin 2011 où ZO tablait alors sur une augmentation de 5,3%. Une hausse essentiellement due aux marchés en développement (+8%) qui compensent la morosité des marchés développés. Ceux ci s'en tirent avec un petit +2% même si la situation est plus diverse qu'elle n'y paraît : +3,5% en Amérique du Nord, +0,2% en Europe de l'Ouest dont -4% dans le groupe Espagne-Grèce-Irlande-Italie-Portugal, etc.

La France verrait les dépenses publicitaires reculer de 1,4% (en octobre, ZO prévoyait une hausse de 0,4%) mais l'indicateur devrait redevenir vert en 2014 (+0,3%) et en 2015 (+1,1%). Entre 2012 et 2015, l'évolution ne sera pas la même selon les médias : la presse écrite va boire le bouillon (-5% pour les journaux en 2013, -2,6% en 2014, -2,6% en 2015, -4,4% pour les magazines en 2013, -3,2% en 2014, -2,4% en 2015) et la télévision va devoir se serrer la ceinture – alors même que, à cause de la TNT gratuite, de plus en plus de chaîne se partagent le gâteau (-2,7% en 2013, -1% en 2014, 0% en 2015). Au contraire, le cinéma va retrouver le sourire (-3% en 2013, +2% en 2014, +4% en 2015), la radio aussi (0% en 2013, +0,5% en 2014, +1% en 2015) et Internet va continuer de croître à grande vitesse (+4,9% en 2013, +5,8% en 2014, +6,2% en 2015).

À ce rythme-là, la part de marché de la télévision passera de 33,6% en 2012 à 32,4% en 2015, celle de la presse de 24,7% à 22,3% et celle d’Internet de 20,9% à 24,6%.

Crédit photo : DR.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This