Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Cheyenne Carron, un cinéma et un ton différents

1 juin 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Cheyenne Carron, un cinéma et un ton différents

Cheyenne Carron, un cinéma et un ton différents

1 juin 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Cheyenne Carron, 40 ans, est une réalisatrice indépendante et auto-financée déjà auteur de sept longs métrages entre 2005 et 2016.

Quit­tant sa province à vingt ans elle se lance sans argent et sans rela­tions et réus­sit à tourn­er des films éton­nants, per­son­nels, touchant à des sujets peu abor­dés au ciné­ma : l’adoption (La fille publique), la con­ver­sion (L’apôtre), la vengeance (Ne sous soumets pas à la ten­ta­tion), le racisme anti-blanc, et le déracin­e­ment (Patries).

Son prochain film, tout juste ter­miné, La chute des hommes, trai­tant de l’enlèvement d’une jeune femme chré­ti­enne par des dji­hadistes, sor­ti­ra en novem­bre 2016 alors qu’elle aura déjà ter­miné le tour­nage du suiv­ant La mor­sure des dieux qui touchera à la réc­on­cil­i­a­tion entre pagan­isme et christianisme.

L’Ojim l’a ren­con­trée pour con­naître son sen­ti­ment sur la récep­tion de ses films par les médias, ses rela­tions avec les instances du ciné­ma et ses projets.

Entre­tien audio en roue libre dans un café entre fous rires et digres­sions où il sera ques­tion du CNC, de Frédéric Mit­ter­rand, Xavier Niel et beau­coup de cinéma.

Bande annonce du film Patries

Les DVD de Cheyenne Car­ron sont disponibles à la FNAC, sur Ama­zon et sur son site www.cheyennecarron.com

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

No Content Available

Derniers portraits ajoutés