Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Avantage fiscal des journalistes inchangé

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

19 octobre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Avantage fiscal des journalistes inchangé

Avantage fiscal des journalistes inchangé

Temps de lecture : < 1 minute

L’Assem­blée nationale a rejeté aujour­d’hui un amende­ment UMP au pro­jet de bud­get qui pro­po­sait une baisse de 10% de l’a­van­tage fis­cal dont béné­fi­cient les jour­nal­istes, qui peu­vent déduire 7.650 euros de leur revenu impos­able. “Le pro­jet de loi de finances soumet les Français à une hausse d’im­pôt sans précé­dent (…) Tous les Français doivent con­tribuer à cet effort”, ont souligné une ving­taine de députés UMP, con­duits par Jean-Pierre Gorges, dans l’ex­posé des motifs de leur amende­ment.

 “C’est ain­si que les députés ver­ront le mon­tant de leur IRFM (indem­nité représen­ta­tive de frais de man­dat) être réduit de 10%. Il est donc nor­mal qu’une baisse du mon­tant de l’a­van­tage fis­cal dont béné­fi­cient les jour­nal­istes puis­sent être appliquée”, ont-ils poursuivi.

Le mon­tant de cet avan­tage, appelée allo­ca­tion pour frais d’emploi “n’a pas été reval­orisé depuis treize ans et ne mérite donc pas une réduc­tion”, a répon­du le rap­por­teur général du Bud­get, Chris­t­ian Eck­ert (PS), qui s’est opposé à cet amende­ment, tout comme le min­istre du bud­get Jérôme Cahuzac.

Source : AFP