Accueil | Actualités | Médias | 60 millions de consommateurs change de formule
Pub­lié le 4 janvier 2013 | Éti­quettes :

60 millions de consommateurs change de formule

Le magazine consumériste 60 millions de consommateurs fait peau neuve pour 2013. Nouvelle présentation, plus de tests comparatifs, plus d’interaction avec les lecteurs, le mensuel compte ainsi augmenter ses ventes en kiosque de 20 à 25%.

Car celles-ci représentent jusqu’à présent moins d’un tiers des ventes (50 000 sur 160 000 selon l’éditeur) et le magasine édité par l’Institut National de la Consommation (INC) depuis 1970 compte bien y remédier. Entre 2005 et 2011, ses ventes avaient chuté de 40%. Une baisse quelque peu corrigée de janvier à octobre 2012 avec une augmentation de 18% selon les chiffres divulgués par l’INC. Fortement concurrencé par un autre magasine de consommateurs, Que Choisir qui tire à près de 420 000 exemplaires, 60 millions de consommateurs aura une concurrence tout aussi rude sur internet où il souhaite faire de son site (400 000 visiteurs par mois) un forum consumériste de référence.

« Plus que jamais, il y a de la place pour 60 Millions, a assuré son rédacteur en chef Thomas Laurenceau. Nous voulons assumer que l'on s'adresse aux consommateurs collectivement mais aussi individuellement. 60 Millions est un journal fait pour ses lecteurs et pas pour les annonceurs, ajoute-t-il. Le rattachement à l'INC et l'absence de publicité nous garantissent une indépendance économique et éditoriale. »

L’INC étant un organisme public, l’indépendance revendiquée par le magasine est-elle si totale ?

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This