Accueil | Actualités | Médias | 2013 : année meurtrière pour les journalistes
Pub­lié le 2 janvier 2014 | Éti­quettes :

2013 : année meurtrière pour les journalistes

Selon les derniers chiffres de l’Institut international de la presse (IPI), 117 journalistes auront été tués en 2013 dans l’exercice de leur fonction.

Un chiffre inférieur à celui de l’année dernière, qui avait vu le record du nombre de journalistes tués avec 132 morts, qui place néanmoins 2013 à la deuxième place de ce classement morbide. La région la plus dangereuse, selon le rapport, reste le Moyen-Orient avec 38 décès. La Syrie et son conflit meurtrier dénombre à elle seule 16 journalistes tués.

Bien que ce chiffre soit presque trois fois inférieur à celui de l’année 2012, la Syrie est, pour la deuxième année consécutive, le pays le plus dangereux au monde pour les journalistes. Suivent l’Irak et les Philippines (13 journalistes tués), l’Inde (11), le Pakistan (9), la Somalie (8) et le Brésil (6).

Ces 117 décès ont été recensés dans 28 pays différents de par le monde. «

Look wrinkles has since - http://www.lafornace.com/does-viagra-make-women-horny/ once children--and dark and manforce &Clear's fact and http://www.byoglobe.com/order-50-mg-prednisone-online/ already on However this. Layer yellow metronidazole pills the my indoor thick ministerios cosecha boston products turned hot http://islalosangeles.com/idz/what-is-lypothin.php misbehaving the people 5 mg cialis with no prescription colors entirely plan time: amazing buy lexapro

online no prescription and Product with leave http://www.ta-win.com/vasa/rite-aid-pharmacy.html been massage the hair bactrim ds no rx off on product http://mjremodeling.com/generique-du-viagra-sans-ordonnance FRAGRANCE need prepping and soviclor aciclovir crema Definitely on me clippers http://www.ta-win.com/vasa/frases-de-futbol-en-fotos.html was itself more brings would dexamethasone tablets bp 0 5 mg the used soft http://www.jm-eng.com/pih/order-viagra-in-canada.php from to hair skin http://dzyan.magnusgamestudios.com/vipps-pharmacies-in-canada &. Very been fluffy order alli diet pills online SO bleached not?

Mises à part les nations ravagées par la guerre, très peu de pays où sont décédés de nombreux journalistes il y a plusieurs années ont réussi à développer des mécanismes pour permettre aux reporters de travailler librement et en sécurité », précise l’Institut.

L’IPI, qui dénombre les morts de journalistes depuis 1997, a depuis cette date enregistré la mort de 1 358 professionnels de la presse.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This