Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Valeurs Actuelles contre Le Monde

22 octobre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Valeurs Actuelles contre Le Monde

Valeurs Actuelles contre Le Monde

Après un article de Valeurs Actuelles où étaient divulgués les rendez-vous de deux journalistes du Monde enquêtant sur Nicolas Sarkozy, la polémique enfle et 14 grands médias ont publié un communiqué commun pour dénoncer une « atteinte grave au secret des sources ».

Pour com­pren­dre cette lev­ée de boucliers, il faut revenir au 15 octo­bre dernier, veille de la sor­tie de la dernière édi­tion de VA. Dans un arti­cle pub­lié ce soir-là était détail­lée la liste des ren­dez-vous de Gérard Dav­et et Fab­rice Lhomme, jour­nal­istes au Monde enquê­tant actuelle­ment sur Nico­las Sarkozy.

L’heb­do­madaire affirme que les deux hommes ont été reçus à l’Élysée, au min­istère de la Jus­tice et au pôle financier juste avant la pub­li­ca­tion de cer­tains papiers qui met­taient en cause l’an­cien chef de l’É­tat. « Nico­las Sarkozy reste la cible pri­or­i­taire du pou­voir et de cer­tains jour­nal­istes qui, béné­fi­ciant de la vio­la­tion du secret de l’in­struc­tion orchestrée par des juges, met­tent en place une stratégie visant à empêch­er son retour », écrit Valeurs Actuelles.

Le soir même, le débat atteint jusqu’à l’Assem­blée nationale avec le député UMP Georges Fenech, sou­tien de Nico­las Sarkozy, qui demande au Pre­mier min­istre des expli­ca­tions sur ce « cab­i­net noir anti-Sarkozy ». Réponse de Manuel Valls : « Nous sommes dans un État de droit, et ce gou­verne­ment en par­ti­c­uli­er respecte le tra­vail de la jus­tice et les mag­is­trats. »

Dans la foulée, Le Monde annonce qu’il va deman­der au par­quet de Paris l’ou­ver­ture d’une enquête pour espi­onnage, ain­si que dépos­er une plainte en diffama­tion et injures envers Valeurs Actuelles. « Au vu de l’ar­ti­cle de Valeurs actuelles, il appa­raît main­tenant que les faits et gestes de nos col­lab­o­ra­teurs étaient sur­veil­lés et qu’ils ont été prob­a­ble­ment suiv­is », a estimé le directeur du Monde, Gilles Van Kote, dans un édi­to­r­i­al.

Et celui-ci d’a­jouter : « Ces méth­odes visent claire­ment à empêch­er nos jour­nal­istes d’ef­fectuer leur tra­vail d’in­ves­ti­ga­tion. Elles con­stituent une atteinte au secret de nos sources totale­ment inac­cept­able. »

Dans un com­mu­niqué com­mun pub­lié ven­dre­di 17 octo­bre, 14 rédac­tions de médias ont con­damné l’ar­ti­cle de l’heb­do­madaire de droite, dénonçant une « atteinte grave au secret des sources ». Le com­mu­niqué est signé des sociétés des rédac­teurs et des jour­nal­istes du Monde, du Figaro, du Parisien, du Nou­v­el Obser­va­teur, du Point, des Échos, de Radio France, de Medi­a­part, de Rue89, de L’Ex­press, de Libéra­tion, d’Europe 1, de RFI, et de TF1.

« Cette atteinte grave au secret des sources est indigne de notre méti­er », peut-on lire dans le com­mu­niqué. Et de pour­suiv­re : « Nous soutenons nos con­frères Gérard Dav­et et Fab­rice Lhomme, chargés du suivi des affaires judi­ci­aires au Monde, dont Valeurs actuelles a détail­lé les ren­dez-vous. Nous tenons à rap­pel­er qu’il n’y a pas de sources sans pro­tec­tion des sources. Qu’il n’y a pas d’in­for­ma­tion libre sans sources. Que c’est la démoc­ra­tie qui est men­acée quand il n’y a plus d’in­for­ma­tion libre. »

De son côté, la SDJ du Figaro, quo­ti­di­en pour­tant assez proche de VA, a ajouté qu’il n’é­tait « pas sain que des jour­naux en sur­veil­lent d’autres, et pré­ten­dent dis­cern­er des arrière-pen­sées dans tel ou tel arti­cle ».

Valeurs Actuelles se retrou­ve au banc des accusés, pointé du doigt jusque chez ses con­frères les moins hos­tiles. Une polémique de plus qui ne change rien à la con­stante pro­gres­sion des ventes de l’heb­do­madaire, con­traire­ment à celles de ses con­frères qui ont ten­dance à dimin­uer. De quoi faire des envieux ?

Voir notre infographie du journal Le Monde

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision