Accueil | Actualités | Médias | Un guichet de départs volontaires à La Tribune
Pub­lié le 6 décembre 2012 | Éti­quettes : , ,

Un guichet de départs volontaires à La Tribune

Moins d'un an après sa disparition des kiosques au prix de 111 licenciements au profit d'une édition en ligne actualisée quotidiennement, malgré le lancement en avril d'un hebdomadaire papier dont la formule a été revue à la rentrée et davantage axée sur les régions, France Économie Régions (FER), le propriétaire de La Tribune avec Hi-Media, a annoncé ce jeudi qu'il allait ouvrir un guichet de départs volontaires en janvier 2013.

Il portera sur 40% de son effectif (26 journalistes), soit une dizaine de personnes. La faute à un plafonnement de l'audience de LaTribune.fr (1,8 million de visiteurs uniques en octobre 2012 selon Médiamétrie/NetRatings contre 2 millions en mars. On est loin des 3,5 millions de visiteurs uniques prévus pour fin 2013...) mais aussi au fait que l'hebdomadaire peine à trouver son public.

Selon PressNews, il s'écoulerait en moyenne à 5 000 exemplaires en kiosques chaque semaine, alors que la direction tablait sur 25 à 30 000 ventes lors de son lancement. Dans son communiqué, FER préfère citer les chiffres de l'OJD (2,8 millions de visiteurs et 4,8 millions de visites en octobre 2012) et affirme que l'hebdomadaire est à l'équilibre. Reste que « La Tribune a besoin de nouveaux investisseurs pour compléter un tour de table d’environ deux millions d’euros »...

Crédit photo : capture d'écran LaTribune.fr

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This