Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Serge Dassault fait condamner Libération
Publié le 

10 avril 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Serge Dassault fait condamner Libération

Serge Dassault fait condamner Libération

Il poursuivait Libération pour « atteinte à la présomption d’innocence ». Serge Dassault a eu, la semaine dernière, gain de cause contre le journal qui publiait une liste de noms saisie par les juges.

Cette liste ser­vait à l’en­quête de la jus­tice à pro­pos des soupçons d’achat de voix dans la ville de Cor­beil-Essonnes, dont M. Das­sault fut le maire de 1995 à 2006. Ce ven­dre­di 4 avril, le tri­bunal de grande instance de Paris a ordon­né le retrait de trois arti­cles litigieux du site de Libé ain­si que la pub­li­ca­tion d’un com­mu­niqué judi­ci­aire. Libéra­tion devra égale­ment vers­er 1 euro sym­bol­ique de dom­mages et intérêts pro­vi­sion­nel au séna­teur UMP.

Le juge Marc Bail­ly a con­clu que la une du jour­nal « con­duit néces­saire­ment le lecteur à con­sid­ér­er que les auteurs tien­nent pour acquise la cul­pa­bil­ité de M. Serge Das­sault, puisqu’il peut y lire (…) que “la preuve” (…) d’un “achat de voix” “con­fir­mant un sys­tème de cor­rup­tion organ­isée” est rap­portée ». Et celui-ci de con­clure : « Au-delà de la sim­ple mise en exer­gue légale­ment pos­si­ble d’élé­ments à charge, la pre­mière page de cou­ver­ture, l’ar­ti­cle et l’édi­to­r­i­al ain­si que leur con­jonc­tion por­tent atteinte à la pré­somp­tion d’in­no­cence [de M. Das­sault]. »

S’il a recon­nu des dons, Serge Das­sault a tou­jours réfuté en bloc les accu­sa­tions de cor­rup­tion élec­torale.

Voir aussi notre infographie de Libération
ainsi que notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos.

Crédit pho­to : wal­lyg via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision