Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Mastodon, petit rival de Twitter

8 janvier 2023

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Mastodon, petit rival de Twitter

Mastodon, petit rival de Twitter

8 janvier 2023

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

Un mastodonte c’est un « mammifère fossile, très proche de l’éléphant », dit notre Littré. En un peu plus court, c’est aussi Mastodon, un réseau social de microblog, une grenouille qui voudrait se faire aussi grosse que le bœuf Twitter, plutôt devenu taureau depuis son rachat par Elon Musk.

Un Mastodon germanique

Créé en 2016 par un jeune développeur, Eugen Rochko, le réseau se pose en rival de Twit­ter même s’il refuse la com­para­i­son. Sur le réseau social on pub­lie des posts ou des « toots » atteignant 500 car­ac­tères avec la pos­si­bil­ité d’adjoindre des images ou des vidéos. L’entreprise dit ne pas recueil­lir de don­nées d’utilisateurs et s’annonce sans but lucratif.

Une grenouille qui enfle mais reste grenouille

Lors des polémiques qui ont suivi le rachat de Twit­ter par Musk, Mastodon a vu une cer­taine afflu­ence de nou­veaux util­isa­teurs, notam­ment de gauche, por­tant le nom­bre de ceux-ci à un peu plus de deux mil­lions. De vir­u­lentes cri­tiques à l’é­gard de Mastodon et de ses util­isa­teurs n’ont d’ailleurs pas tardé, en prove­nance du camp con­ser­va­teur américain.

De son côté Twit­ter est util­isé par 240 mil­lions (source Digi­mind) d’utilisateurs monéti­s­ables dans le monde. Le rap­port est donc de 1 à 100. Twit­ter — sur lequel nous pub­lierons bien­tôt un dossier — n’a pas trop à s’inquiéter de la grenouille Mastodon, mais plutôt des autorités de régu­la­tion dont le pro­fil libéral lib­er­taire les incline à empêch­er Elon Musk de trans­former Twit­ter en un réseau où la libre expres­sion sera pro­tégée et non pourchassée.

Voir aus­si : L’ARCOM (ex CSA) demande déjà des comptes à Twitter

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés