Accueil | Actualités | Médias | Libération lance « L’œil sur le Front »
Pub­lié le 19 novembre 2016 | Éti­quettes : ,

Libération lance « L’œil sur le Front »

Les « observatoires de l’extrême droite » sont légion aussi bien à l’intérieur de la Fondation Jean Jaurès (Observatoire des radicalités politiques) ou de Terra Nova tous deux étroitement liés à l’égrotant Parti Socialiste.

Les officines très proches de la police comme La Horde et d’autres se sont faits une spécialité d’un sujet nourrissant leurs fantasmes. Au quotidien Le Monde la rubrique était tenue jusqu’à récemment par Abel Mestre depuis « promu » au service des sports (voir son portrait ici arrêté avant sa mutation, parfait condensé de l’extrême extrême gauche, un peu comme si le directeur de Rivarol suivait le PC au Figaro). Il manquait quelque chose selon Libération qui crée son propre média spécialisé.

Le responsable en est Jonathan Bouchet-Petersen embauché en 2011 à la suite d’une politique de renvois d’ascenseurs par Nicolas Demorand alors directeur de Libération. Une embauche de copinage pur et dur qui avait provoqué une levée de boucliers dans la rédaction. Il avait commis auparavant plusieurs articles drolatiques où il vantait les immenses qualités de Demorand dont un article comique du Journal du Dimanche qui lui vaudra la reconnaissance de son futur chef à Libération. Son recrutement s’est fait aux dépens de journalistes plus chevronnés et plus anciens mais qui ne maniaient pas aussi bien la brosse à reluire.

Jonathan Bouchet Petersen est le fils de la militante troskyste (LCR) Sophie Petersen qui a pantouflé depuis au PS. Son père est Dominique Bouchet qui fut le maquettiste de Rouge le journal de la Ligue Communiste Révolutionnaire. Doté d’un sens de l’humour involontaire il assure dans un éditorial alambiqué (16 novembre 2016) que la création de lOeil du Front « … n’est pas pour réserver au parti lepéniste un traitement de faveur ou de défaveur ». Bigre ! L’Ojim publiera prochainement un portrait très complet du responsable de cet Œil dont l’environnement est tout entier composé de membres du PS dont un nombre appréciable vient des cellules troskystes. Un CV parfait pour traiter son sujet « sans faveur ou défaveur »….

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This