Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération lance « L’œil sur le Front »
Publié le 

19 novembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Libération lance « L’œil sur le Front »

Libération lance « L’œil sur le Front »

Les « observatoires de l’extrême droite » sont légion aussi bien à l’intérieur de la Fondation Jean Jaurès (Observatoire des radicalités politiques) ou de Terra Nova tous deux étroitement liés à l’égrotant Parti Socialiste.

Les officines très proches de la police comme La Horde et d’autres se sont faits une spé­cial­ité d’un sujet nour­ris­sant leurs fan­tasmes. Au quo­ti­di­en Le Monde la rubrique était tenue jusqu’à récem­ment par Abel Mestre depuis « pro­mu » au ser­vice des sports (voir son por­trait ici arrêté avant sa muta­tion, par­fait con­den­sé de l’extrême extrême gauche, un peu comme si le directeur de Rivarol suiv­ait le PC au Figaro). Il man­quait quelque chose selon Libéra­tion qui crée son pro­pre média spé­cial­isé.

Le respon­s­able en est Jonathan Bouchet-Petersen embauché en 2011 à la suite d’une poli­tique de ren­vois d’ascenseurs par Nico­las Demor­and alors directeur de Libéra­tion. Une embauche de copinage pur et dur qui avait provo­qué une lev­ée de boucliers dans la rédac­tion. Il avait com­mis aupar­a­vant plusieurs arti­cles dro­la­tiques où il van­tait les immenses qual­ités de Demor­and dont un arti­cle comique du Jour­nal du Dimanche qui lui vau­dra la recon­nais­sance de son futur chef à Libéra­tion. Son recrute­ment s’est fait aux dépens de jour­nal­istes plus chevron­nés et plus anciens mais qui ne mani­aient pas aus­si bien la brosse à reluire.

Jonathan Bouchet Petersen est le fils de la mil­i­tante troskyste (LCR) Sophie Petersen qui a pan­tou­flé depuis au PS. Son père est Dominique Bouchet qui fut le maque­t­tiste de Rouge le jour­nal de la Ligue Com­mu­niste Révo­lu­tion­naire. Doté d’un sens de l’humour involon­taire il assure dans un édi­to­r­i­al alam­biqué (16 novem­bre 2016) que la créa­tion de lOeil du Front « … n’est pas pour réserv­er au par­ti lep­éniste un traite­ment de faveur ou de défaveur ». Bigre ! L’Ojim pub­liera prochaine­ment un por­trait très com­plet du respon­s­able de cet Œil dont l’environnement est tout entier com­posé de mem­bres du PS dont un nom­bre appré­cia­ble vient des cel­lules troskystes. Un CV par­fait pour traiter son sujet « sans faveur ou défaveur »….

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision