Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les « Décodeurs » du Monde s’intéressent aux « sites identitaires d’infos locales »

4 novembre 2016

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Les « Décodeurs » du Monde s’intéressent aux « sites identitaires d’infos locales »

Les « Décodeurs » du Monde s’intéressent aux « sites identitaires d’infos locales »

On ne les refera pas. Mardi 1er novembre, les « Décodeurs » du Monde, sous la plume de Samuel Laurent, se sont penchés sur les « vrais faux sites d’infos locales des militants identitaires ».

D’Infos Bor­deaux à Breizh Info, de Paris Vox à Nord Actu, le jour­nal­iste du quo­ti­di­en du soir a ten­té de com­pren­dre le suc­cès de ces plate­formes en pleine expan­sion, avec un prisme évi­dent de dia­boli­sa­tion. L’« enquête » com­mence avec Infos Bor­deaux. En se ren­dant sur le site, Samuel Lau­rent remar­que un con­traste entre un arti­cle banal con­sacré à l’in­stal­la­tion d’un nou­veau radar sur la rocade de Bor­deaux et d’autres plus « étranges ». Quels sont-ils ? Une brève sur la van­dal­i­sa­tion d’un local du FN, l’an­nonce d’une con­férence d’Éric Zem­mour ou encore la ten­ta­tive d’in­cendie d’un cen­tre de migrants. En effet, l’é­trangeté vire car­ré­ment au para­nor­mal…

De plus, sur le site, on trou­ve « dix occur­rences du terme “migrant”, mais pas une seule pour évo­quer le classe­ment de la ville en tête des cités les plus “branchées” selon le guide Lone­ly Plan­et, qui a pour­tant fait la une de la presse locale », s’é­tonne-t-on au Monde, sans se deman­der un instant si ces thé­ma­tiques n’in­téressent pas davan­tage la pop­u­la­tion, directe­ment con­cernée, que les classe­ments insignifi­ants de quelque organ­isme suivi par une poignée de bobos de cen­tre-ville… Pour ne rien arranger, un ren­voi vers TV Lib­ertés, « webTV d’ex­trême-droite », vient défini­tive­ment plac­er le site dans la même caté­gorie.

Il est égale­ment ques­tion de Breizh Info, site d’in­for­ma­tion région­al où l’on trou­ve « douze fois le terme “migrants” et huit fois celui d’“islam” », ce qui con­stitue, en soit, une preuve irréfutable de nazisme paten­té. Aus­si, le site s’est « trahi » en ayant bap­tisé une rubrique « La Bre­tagne Orange mécanique », référence au livre de Lau­rent Ober­tone « très pop­u­laire à l’ex­trême droite ».

Même con­stat sur Rhône-Alpes Info, qui fait par­tie de ces « petits por­tails d’information locale et qui n’annoncent jamais leurs réelles inten­tions », mis à part en invo­quant le terme de « réin­for­ma­tion », que les jour­nal­istes main­stream ont en hor­reur. Pour eux, il s’ag­it d’un terme forte­ment con­noté lancé par Jean-Yves Le Gal­lou, cofon­da­teur du Club de l’hor­loge et dont on apprend au pas­sage qu’il aurait égale­ment « lancé l’OJIM, Obser­va­toire des jour­nal­istes et de l’information médi­a­tique, qui a tous les airs du site sérieux lorsqu’on n’en con­naît pas les dessous ». Une infor­ma­tion erronée qui traduit une fois de plus une réelle absence de tra­vail sérieux.

Et Le Monde de con­tin­uer sa liste de sites dia­boliques, cette « fachos­phère » qui dif­fuse sa « pro­pa­gande » nauséabonde : Lengadoc Info, Nord Actu (qui a eu le mal­heur de réalis­er un entre­tien exclusif avec le patron de Généra­tion iden­ti­taire), Infos Toulouse, Par­ix Vox (dont les « évo­ca­tions régulières d’actions de mil­i­tants iden­ti­taires ou de mil­i­tants de la mou­vance La Manif pour tous » lais­sent « peu de place au doute »), ou encore Nice Provence (qui « cache mal un cer­tain tro­pisme iden­ti­taire »).

« L’objectif de tous ces sites est de con­tribuer à gon­fler les résul­tats des recherch­es sur quelques thèmes, tou­jours les mêmes : islam, immi­gra­tion, insécu­rité, défense des tra­di­tions, etc. », explique Samuel Lau­rent. Pour le jour­nal­iste, ces sites ne sont pas sérieux, mal­hon­nêtes, et ne ser­vent qu’à « met­tre en avant des thèmes qui cor­re­spon­dent à leur agen­da poli­tique, bernant au pas­sage des lecteurs qui cher­chaient sim­ple­ment une infor­ma­tion locale ».

Heureuse­ment, les « Décodeurs » du Monde sont là pour guider les bre­bis égarées vers la prairie ver­doy­ante de l’in­for­ma­tion « offi­cielle », dénuée de toute mal­hon­nêteté et de toute influ­ence politi­co-économique. Comme le déclarait récem­ment Claude Chol­let prési­dent et fon­da­teur de l’Ojim dans un entre­tien au site Le Rouge & le Noir, ces titres pré­ten­dant faire du « décodage » doivent être pris par « antiphrase » : « Décoder veut dire recoder, dés­in­tox­i­quer veut dire intox­i­quer, dire le vrai veut dire le faux. Nous sommes en plein roman orwellien : l’amour c’est la haine, la paix c’est la guerre, la vérité c’est le men­songe. »

Voir aussi

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision