Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le torchon brûle entre les patrons de Twitter et Elon Musk

30 août 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le torchon brûle entre les patrons de Twitter et Elon Musk

Le torchon brûle entre les patrons de Twitter et Elon Musk

30 août 2022

Temps de lecture : 2 minutes

C’est une bataille à 44 milliards de dollars (à peu près le même montant en euros). Soit la somme en jeu entre le Président de Tesla, Elon Musk, et Twitter, la somme qui avait été annoncée pour le rachat du réseau social ; un rachat non finalisé, Musk estimant que Twitter ne jouait pas franc jeu dans la transmission d’informations essentielles.

Injonction de Musk à Dorsey

Le 22 août 2022, Elon Musk a envoyé à Jack Dorsey (fon­da­teur et ancien patron de Twit­ter) une injonc­tion pour lui fournir « tous dossiers ou com­mu­ni­ca­tions en lien avec l’accord de rachat ». Et surtout, « toute infor­ma­tion sur de faux comptes ou sur la manière dont Twit­ter cal­cule le nom­bre de ses util­isa­teurs act­ifs », objet du lit­ige. Les doc­u­ments cou­vrent la péri­ode de jan­vi­er 2019 à fin novem­bre 2021, date à laque­lle Dorsey a quit­té la tête du réseau social dont il reste action­naire, au prof­it de Parag Agrawal.

Voir aus­si : Jack Dorsey, le bal des faux culs

L’ancien directeur de la sécurité informatique de Twitter à la rescousse de Musk

Un peu plus tard on appre­nait que Peit­er Zatko, ancien directeur de la sécu­rité infor­ma­tique de l’oiseau bleu avait envoyé au gen­darme bour­si­er améri­cain en juil­let un doc­u­ment de 80 pages dénonçant les fraudes du réseau social, ses serveurs obsolètes et sa grande sen­si­bil­ité aux attaques des hackeurs et autres créa­teurs de faux comptes. Cer­taines failles pour­raient met­tre en dan­ger la sécu­rité numérique des Etats-Unis.

Procès en octobre 2022

C’est le 17 octo­bre que la cour du Delaware recevra les plaidoiries et les témoignages des par­ties. Pleit­er Zatko a déjà annon­cerait qu’il serait présent. De quoi expos­er dou­ble­ment Twit­ter : tout d’abord au risque d’amendes pou­vant attein­dre plusieurs mil­liards de dol­lars de la part des autorités bour­sières et des autorités de la con­cur­rence ; ensuite une somme sig­ni­fica­tive à vers­er à Musk pour lui avoir fourni de fauss­es informations.

De son côté la CNIL exam­ine le rap­port de Zatko, qui men­tionne — entre autres — que lorsqu’un compte est sup­primé par un util­isa­teur ses don­nées per­son­nelles ne sont pas sup­primées et peu­vent être util­isées. Une faille con­traire au règle­ment général sur la pro­tec­tion des don­nées en Europe (RGPD). L’équivalent irlandais de la CNIL a lancé une procé­dure qui pour­rait être elle aus­si dan­gereuse, car c’est en Irlande que se trou­ve le siège européen de Twitter.

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés