Accueil | Actualités | Médias | Le site BFMTV Témoins pris au piège de l’info citoyenne
Pub­lié le 16 avril 2015 | Éti­quettes :

Le site BFMTV Témoins pris au piège de l’info citoyenne

Les limites de l'information citoyenne ? Lundi, le site « BFMTV Témoins », qui publie des vidéos filmées par des amateurs et ayant une valeur informative, a mis en ligne un prétendu « Sauvetage sur le téléphérique de Grenoble Bastille ».

Sous la vidéo, un court texte explique que les pompiers sont intervenus sur les bulles du téléphérique, bloquées depuis 10 heures, et que les sauveteurs étaient toujours sur place pour dégager les personnes. « Selon les informations, il y aurait 2 enfants et un bébé », ajoute BFMTV Témoins.

Sauf que, comme l'a rappelé le Dauphiné dans un court papier, « les sapeurs-pompiers du groupe de reconnaissance et d'interventions en milieu périlleux de l'Isère (Grimp 38) effectuent, depuis 8h30 ce matin, leur exercice annuel de sauvetage sur les bulles de Grenoble, en lien avec la régie du téléphérique de Grenoble ».

Et le quotidien local de glisser un petit tacle à BFMTV dans sa version papier : « Parce qu'ils oublient le principe de base de vérifier l'information, certains médias prennent le risque de se fourvoyer. »

Dès la bourde connue, la vidéo a été rapidement retirée du site de BFMTV Témoins. À puremedias.com, le service a reconnu une « erreur ». « Cette vidéo a échappé à notre vigilance, ce que l'on regrette. On va être encore plus vigilant à l'avenir », a assuré Julien Mielcarek, rédacteur en chef numérique du groupe.

Depuis, la vidéo a été remplacée par un texte expliquant qu'il ne s'agissait que d'un exercice.

Voir notre infographie du groupe NextRadioTV

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux