Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Facebook part à la chasse aux « fausses informations »
Publié le 

21 décembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Facebook part à la chasse aux « fausses informations »

Facebook part à la chasse aux « fausses informations »

Facebook met le cap vers toujours plus de censure.

Face à la défi­ance crois­sante envers les médias tra­di­tion­nels, beau­coup s’ori­en­tent aujour­d’hui vers inter­net pour s’in­former par le biais de site dits alter­nat­ifs ou, plus encore, via les réseaux soci­aux. Ain­si, c’est tout un monde qui, aujour­d’hui, mène la vie dure aux médias main­stream, tan­tôt décor­ti­quant leurs men­songes, tan­tôt dif­fu­sant des infor­ma­tions que per­son­ne, à la télévi­sion ou dans la presse, n’a cru bon de men­tion­ner.

Après l’élec­tion de Don­ald Trump, une polémique a d’ailleurs éclaté au sujet de l’in­flu­ence sup­posée des réseaux soci­aux dans cette élec­tion. On accuse notam­ment les inter­nautes d’avoir dif­fusé ou de s’être basés sur de fauss­es infor­ma­tions. Pour con­tr­er ce phénomène de plus en plus impor­tant, il fal­lait bien que cer­tains se creusent les méninges.

C’est le cas de Face­book qui teste actuelle­ment un nou­v­el out­il sur un nom­bre lim­ité d’u­til­isa­teurs. Il s’ag­it d’une nou­velle com­mande per­me­t­tant de sig­naler un post comme étant une « fausse infor­ma­tion ». Les inter­nautes pour­ront bien­tôt cli­quer sur la par­tie en haut à droite d’un mes­sage pour sig­naler une infor­ma­tion qu’ils jugent trompeuse… Ensuite, Face­book s’ap­puiera sur « ʺd’autres sig­nauxʺ, dont il ne pré­cise pas la nature, pour juger l’af­faire avant d’avoir recours, en dernière échéance, à ʺdes sites recon­nus pour leur tra­vail de véri­fi­ca­tion de l’in­for­ma­tionʺ. Il choisira dans la liste établie par l’in­sti­tut indépen­dant Poyn­ter un ou plusieurs des 43 sites réper­toriés, dont aucun n’est Français », rap­porte Le Figaro.

Après véri­fi­ca­tion par ces « sites recon­nus », si l’in­for­ma­tion est jugée fausse, un tri­an­gle con­tenant un point d’ex­cla­ma­tion s’af­fichera sur la pub­li­ca­tion avec la men­tion « con­testé par des vérifi­ca­teurs indépen­dants ». Certes, il sera tou­jours pos­si­ble de voir ces con­tenus, mais leur auteur ne pour­ra plus en faire la pro­mo­tion (on imag­ine égale­ment que leur audi­ence pour­ra être lim­itée…). « Cette mise à jour n’est qu’une étape et il y en aura d’autres », a com­men­té le PDG de Face­book Mark Zucker­berg.

Au-delà du fait que cette réforme inter­vient exclu­sive­ment pour favoris­er les médias dits « tra­di­tion­nels », de nom­breuses ques­tions restent en sus­pens. Com­ment garan­tir l’« indépen­dance » des sites qui seront chargés de tri­er le bon grain de l’ivraie ? À par­tir de quels critères une infor­ma­tion sera jugée « con­testable », voire fausse ? Les médias main­stream dif­fu­sant de fauss­es infor­ma­tions (comme celles s’ap­puyant sur des organ­ismes dou­teux au sujet de la Syrie) seront-ils con­cernés par cette option ? Cela ne va-t-il pas entraîn­er des abus sur fond de poli­tique­ment cor­rect oblig­a­toire ?

Pra­ti­quant déjà la sup­pres­sion abu­sive de pages sur sa plate-forme (voir les dessi­na­teurs David Miège ou Marsault), Face­book sem­ble faire ici un pas de plus vers le total­i­tarisme de la pen­sée unique. Mais ce n’est qu’un début : par­mi ses autres pro­jets, le réseau social ambi­tionne égale­ment de lancer bien­tôt une « plate-forme col­lab­o­ra­tive de véri­fi­ca­tion »…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision