Accueil | Actualités | Médias | Un reporter d’ERTV séquestré et frappé par l’imprimeur du PS ?
Pub­lié le 29 novembre 2015 | Éti­quettes : ,

Un reporter d’ERTV séquestré et frappé par l’imprimeur du PS ?

Mardi 24 novembre, Vincent Lapierre, reporter pour la télévision d’Égalité et Réconciliation (ERTV) et connu pour ses reportages souvent risqué au cœur des manifestations de gauche, aurait été séquestré et frappé par l'imprimeur du Parti Socialiste, annonce le site Égalité & Réconciliation.

Le jeune journaliste s'était rendu dans les locaux d’Ivan Ginioux, imprimeur du Parti Socialiste, pour un entretien dans le cadre des élections régionales. Accepté dans un premier temps par M. Ginioux, l'entretien a cependant rapidement mal tourné, probablement lorsqu’il a compris à qui il donnait un entretien.

« Vincent Lapierre et son assistante ont été séquestrés par plusieurs individus, dont M. Ginioux », rapporte ER. Et de poursuivre : « Ceux-ci, qui souhaitaient visiblement empêcher notre journaliste de connaître les véritables liens entre le Parti socialiste et l’imprimeur dans le cadre des Régionales, l’ont ensuite frappé en essayant de lui soutirer des informations sur ses employeurs. »

À la demande de Me Drici, avocat de l'association dirigée par Alain Soral, la police est alors intervenue pour libérer Vincent Lapierre. Une plainte a d'ores et déjà été déposée.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This