Accueil | Actualité de l'Ojim | Refus de la publicité et du payant, le choix de l’Observatoire du journalisme
Pub­lié le 27 novembre 2017 | Éti­quettes : ,

Refus de la publicité et du payant, le choix de l’Observatoire du journalisme

Pour se financer, un site internet dispose de plusieurs solutions. La publicité, l’accès payant, les subventions, les dons. La publicité intrusive va ensuite poursuivre le lecteur via l’enregistrement des fameux cookies. L’accès payant limite économiquement la diffusion. Le recours à des subventions publiques ou privées limite l’indépendance vis à vis de l’organisme qui subventionne.

L'Observatoire du journalisme depuis cinq ans a fait le choix de l’indépendance et du financement par ses lecteurs. Depuis les longues campagnes électorales du printemps les dons se sont raréfiés pour se réduire à un mince filet qui n’assure plus notre financement.

Paradoxalement votre site n’a jamais été aussi efficace. Plus clair, plus lisible, disposant d’un remarquable moteur de recherche, son audience via nos comptes Twitter ou Facebook confirme son influence auprès des étudiants, des communicants, de l’université, ceux qui font et souvent déforment l’opinion, ceux qui doivent voir le dessous des cartes médiatiques.

L’étau se resserre autour de la liberté de critiquer. Aux lois scélérates Pleven/Gayssot s’ajoute la fin programmée de la neutralité d’internet, Si vous pensez que l'Observatoire du journalisme a toute sa place dans le combat pour une analyse critique libre des médias, pour une totale liberté d’expression rejoignez le club des donateurs de l’Observatoire. Un don de 400 € finance une vidéo (et ne vous coûte que 133 €, avantage fiscal inclus), un don de 200 € finance un dossier (et ne vous coûte que 66 €), un don de 100 € finance deux brèves (et ne vous coûte que 33 €).

Il vous reste quelques semaines pour profiter des avantages fiscaux au titre de 2017. Nous comptons sur vous.

Claude Chollet
Président

[totaldonations campaign="OJIM 11-2017" ]

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal, vous trouverez ci-dessous notre IBAN :

FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 boulevard de la Bastille 75012 Paris.
Par chèque à l'ordre de OJIM, 48 boulevard de la Bastille 75012 Paris.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This