Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand Mediapart fait licencier une collaboratrice du député Mariton
Publié le 

9 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Quand Mediapart fait licencier une collaboratrice du député Mariton

Quand Mediapart fait licencier une collaboratrice du député Mariton

Doit on franchir la frontière entre information et délation pure ? Peut on affaiblir un adversaire politique par l’intermédiaire d’un de ses collaborateurs ? Doit on réclamer le licenciement d’un salarié pour raisons politiques ?

Par l’intermédiaire d’une de ses jour­nal­istes, Médi­a­part a répon­du oui à toutes ces ques­tions. Le député et ora­teur du groupe UMP Hervé Mari­ton était une des fig­ures poli­tiques de « La Manif pour tous ». Il sera puni mais par la bande. Mar­di 4 juin, le site pub­lie une “enquête” sur une col­lab­o­ra­trice de Mari­ton inti­t­ulée : “Le CV d’ex­trême-droite de l’at­tachée par­lemen­taire d’Hervé Mari­ton”.

Pour dis­qual­i­fi­er la jeune femme, la jour­nal­iste Marine Turchi se fonde sur quelques infor­ma­tions publiques de sa page face­book dont un appel à ren­dre hom­mage à l’écrivain Dominique Ven­ner, une liste d’élec­tions étu­di­antes et … le pro­fil de son com­pagnon. Infor­ma­tion ou volon­té de nuire ? Voilà le nom de la jeune femme jeté en pâture, et la nou­velle se propage comme une trainée de poudre.

Le député Mari­ton se désol­i­darise de sa col­lab­o­ra­trice et annonce qu’il a mis fin à ses fonc­tions. La presse suit et titre : Hervé Mari­ton se sépare de sa col­lab­o­ra­trice proche de l’ex­trême-droite”. Médi­a­part de son côté twitte fière­ment: “Suite à nos inves­ti­ga­tions sur l’as­sis­tante parl. d’Hervé Mari­ton, le député UMP a déclaré démet­tre cette dernière “. Vous avez dit déla­tion ?

Crédit pho­to : cap­ture d’écran mediapart.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision