Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Patrick Eveno, l’avenir de la presse
Publié le 

29 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Patrick Eveno, l’avenir de la presse

Patrick Eveno, l’avenir de la presse

En 2005 la presse écrite française consommait un peu moins d’un million quatre cent cinquante mille tonnes de papier par an. En 2011 les chiffres sont d’un million de tonnes, une diminution du tiers. De 2007 à 2012 la publicité de la presse écrite a également diminué du tiers, seulement moins 9% pour la PQR (presse quotidienne régionale) mais moins 55% pour la PQN (presse quotidienne nationale).

Ces chiffres effrayants sont ceux d’un spé­cial­iste incon­testable des médias, le pro­fesseur Patrick Eveno (Paris 1, Panthéon/Sorbonne). Il nous prévient : la général­i­sa­tion du numérique représente un véri­ta­ble change­ment de civil­i­sa­tion. Le jour­nal est un instru­ment de com­mu­ni­ca­tion fer­mé. Inter­net est ouvert, acces­si­ble aus­si bien sur un télé­phone intel­li­gent, un ordi­na­teur que sur une tablette. Patrick Eveno par­le joli­ment de « miroir aux tablettes » pour l’avenir immé­di­at des revenus financiers dérivés des tablettes mais il souligne aus­si le change­ment de par­a­digme autour des tablettes/téléphones pour les nou­veaux mod­èles économiques à con­stru­ire

L’avenir ? Plus de con­tenu, sur le papi­er comme en ligne. Cer­tains comme le Finan­cial Times veu­lent s’affranchir du papi­er. D’autres priv­ilégient des mod­èles mixtes. Mais les grands titres français, coû­tant de plus en plus cher (1.60€ pour Le Monde) avec de moins en moins de con­tenu (fer­me­ture des bureaux à l’étranger, absence de spé­cial­istes, moins d’argent pour les enquêtes) ont du souci à se faire. La mort soudaine d’Éric Israelewicz sous ten­sion par ses action­naires et sa rédac­tion est un symp­tôme.

Patrick Eveno est l’auteur de nom­breux ouvrages sur la presse dont un indis­pens­able « His­toire de la presse française. De Théophraste Renau­dot à la révo­lu­tion numérique », Flam­mar­i­on, 2012.

Source : envoyé spé­cial, La presse au futur 2012, table ronde organ­isée par la SEPREM, Cap 15, 28 novem­bre 2012.

Sur le même sujet voir aus­si notre recen­sion de Jean Stern, Les patrons de presse, tous mau­vais, La Fab­rique, 2012

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision